Image d'entête
64130_433519320059773_1838281151_n(1)

Les artistes doivent-ils avoir peur des réseaux sociaux ?

Écrit par 4 mars 2013

 

La question est posée et beaucoup d’artistes le pensent. Que ce soit par méconnaissance des bénéfices qu’ils pourraient en tirer ou par manque d’information, les artistes refusent parfois de voir, dans les nouveaux usages du web et les outils associés, l’opportunité de s’exposer en y consacrant un budget limité.

Pour comprendre certaines réticences du milieu artistique face aux réseaux sociaux, voici quelques éléments que j’ai noté en discutant à bâtons rompus avec des artistes, toutes disciplines confondues, ou lors de formations dispensées sur le thème du marketing internet appliqué à la promotion d’une œuvre.

–        « Je ne veux pas trop déranger les gens et paraître prétentieux lorsque je parle de mon art ou d’une de mes œuvres »

 Être actif sur les réseaux sociaux ne veut pas dire promouvoir et pire vendre à tout prix votre production artistique. Vous pouvez parler de votre démarche artistique, des tendances de votre milieu ou faire des commentaires sur d’autres œuvres. Vous pouvez partager des informations originales sans pour autant vous vendre. Votre but sera avant tout d’attirer la curiosité des internautes et d’amener ces visiteurs à consulter votre site web…là où sont exposées et mise en valeur vos œuvres dans le but de les rendre attractive pour un acheteur potentiel.

N’oubliez pas que près de 80% des gens font confiance, pour acheter des produits ou des services, à l’avis de leurs amis sur les réseaux sociaux tels Facebook. Dans le même temps, 14% seulement font confiance à la télévision, la radio et la publicité traditionnelle.

–        « Les médias sociaux et le marketing vont me prendre trop de temps ! »

 On aimerait tous ne faire que des choses qui nous passionnent. Ne faire que créer et se consacrer à plein temps à la production artistique est formidable mais quand vient le temps de vendre, il faut y consacrer un minimum de temps. Il est vrai que l’acte de vente est injustement considéré, dans notre culture, comme une activité peu valorisante. Être un peintre ou un musicien, c’est bien mais ce n’est pas suffisant. Votre succès dépendra évidemment de vos qualités artistiques mais aussi de votre capacité à les promouvoir et à les vendre.

Les médias sociaux sont un formidable tremplin pour vous faire de la promotion à faible coût. Ils sont relativement simples d’usage et vous verrez qu’avec un peu d’expérience, on y passe finalement peu de temps mais un temps utile qui pourra vous offrir une belle visibilité !

–        « Les médias sociaux, c’est une affaire de jeunes et pas de ma génération ! »

Sur ce point, il est utile de réviser ce jugement. En effet, l’âge moyen d’un utilisateur de Twitter est proche de 40 ans et la catégorie d’âge qui connait la plus forte croissance sur Facebook est celle des femmes de 55 à 65 ans. Pourquoi? Parce que grand-maman s’est inscrite sur le réseau qui est devenu le seul endroit pour voir les photos de ses petits-enfants. Ou qu’elle s’est rendue compte que ses amis et sa famille étaient actifs sur le réseau, et que finalement, tout ceci est plutôt amusant !

Du coup, vous pouvez être dans cette tranche d’âge et vos acheteurs potentiels aussi ! Être actif sur les réseaux sociaux est donc accessibles à tout le monde. Encore faut-il bien discerner qui sont vos acheteurs cibles puis choisir de vous positionner sur les réseaux où ceux-ci seront présents.

Alors pas encore convaincus ? Venez en discuter avec moi dans une des formations dispensées par le Conseil de la Culture.

Francis Bélime, Stratégie, ventes et marketing, réseaux sociaux, Akova

Passionné par tout ce qu’il entreprend, Francis Bélime poursuit l’objectif permanent de transférer aux dirigeants d’entreprises et aux travailleurs autonomes, ses expertises diversifiées. Blogueur, conférencier et formateur dynamique, pionnier dans l’utilisation des réseaux sociaux en affaires, il conseille ses clients en stratégie d’affaires et propulse leurs ventes par des approches marketing innovantes.

Francis Bélime agira à titre de formateur pour le Conseil de la culture dans le cadre d’un atelier sur les stratégies Web pour la promotion des artistes, le 7 mars prochain.

Pour consulter le programme de formations complet …