Image d'entête

Budget 2018-2019 – Une reconnaissance des arts et de la culture comme leviers de développement, mais des engagements financiers bien insuffisants

Écrit par 27 mars 2018

Le Conseil de la culture, qui prenait part aujourd’hui au huis clos précédant le discours du ministre des Finances du Québec, Monsieur Carlos Leitão, se dit globalement satisfait de la reconnaissance de l’apport des arts et de la culture dans la société, mais demeure conscient que du chemin reste à faire.

« Le budget 2018-19 nous annonce enfin la Politique québécoise de la culture et un investissement à hauteur de 406 millions de dollars répartis sur cinq ans, mais il n’en demeure pas moins que les sommes allouées à la culture ne représentent toujours que 1,1 % du budget du Québec » constate le président du Conseil de la culture, monsieur Marc Gourdeau.

Le président du Conseil rappelle que le milieu culturel réclamait du gouvernement que les dépenses en culture atteignent 2% du budget de l’État d’ici trois ans. « Avec des investissements supplémentaires de 58 millions de dollars en 2018-19, nous notons une certaine progression, mais nous sommes encore loin de nos objectifs. Dans le contexte où notre économie mise sur sa créativité, il importe d’élever le statut particulier des arts et de la culture » soutient le président du Conseil.

Marc Gourdeau souligne toutefois les mesures ponctuelles dont bénéficieront dès maintenant certaines institutions culturelles de la Capitale-Nationale. Ainsi, un total de 7,2 millions de dollars sera alloué à La Société du Grand théâtre de Québec, à l’Orchestre symphonique de Québec, au Musée de la civilisation et au Musée national des beaux-arts du Québec. « Ce soutien, bien que ponctuel, est bénéfique à la fois pour les institutions et pour l’économie régionale. Il s’agit aussi d’une reconnaissance du travail colossal de ces institutions et de leurs efforts pour faire rayonner notre capitale », conclut le président du Conseil.