Image d'entête

Budget 2020-2021 | Des engagements pour le développement et le rayonnement de la culture d’ici !

Écrit par 11 mars 2020

 Québec, le 10 mars 2020 – Le Conseil de la culture des régions de Québec et Chaudière-Appalaches, accueille avec satisfaction les mesures budgétaires destinées à la culture et aux communications, annoncées, aujourd’hui, dans le discours du budget du ministre des Finances du Québec, Monsieur Éric Girard.

« En annonçant 400 millions $ sur six ans, le gouvernement confirme son attachement aux arts, à la culture et au patrimoine. Nous ne pouvons que saluer cet effort pour favoriser la création, la diffusion et le rayonnement des œuvres québécoises », a déclaré le président du Conseil, monsieur Marc Gourdeau.

Ainsi, le Conseil des arts et lettres du Québec et la Société de développement des entreprises culturelles voient leurs crédits de transfert croître respectivement de 9,8 M$ et de 52,5 M$. Ces nouvelles sommes pourront être consacrées à la création, la production et la diffusion de la culture québécoise.

« Aujourd’hui plus que jamais, si le Québec veut affirmer son identité culturelle et son unicité dans un contexte dominé par les productions à portée internationale et les géants du numérique, il doit investir massivement et directement dans ses industries culturelles. Que ces nouvelles dépenses soient destinées à la construction d’infrastructures, de nouveaux programmes ou au soutien des activités courantes, elles auront inévitablement un impact positif sur la production économique des industries culturelles de nos régions et sur les conditions de vie et les pratiques des artistes d’ici » ajoute Marc Gourdeau.

Ce dernier salue notamment les mesures particulières pour la région de la Capitale-Nationale, dont un montant de 7 millions $ dédié au réaménagement de la l’Espace de la Capitale-Nationale, ainsi qu’un montant 4 millions $ octroyé pour la Société du Grand-Théâtre. De plus, l’exclusion des montants accordés dans le cadre du Programme de soutien à la production de longs métrages et de séries télévisées, offert par la Ville de Québec, en collaboration avec le ministère de la Culture et des communications et du Secrétariat à la Capitale Nationale, pour l’application du crédit d’impôt remboursable pour la production cinématographique ou télévisuelle, aura certainement un impact important pour les producteurs de Québec.

Finalement, le Conseil souligne que le Plan québécois des infrastructures prévoit quelques 222 M$, sur dix ans, pour la mise en valeur du patrimoine, et constitue une aide importante pour favoriser le développement des régions.

 

À propos du Conseil de la culture des régions de Québec et Chaudière-Appalaches

Représentant 170 organismes et plus d’un millier d’artistes et de travailleurs culturels professionnels, le Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches effectue des actions de représentation, de sensibilisation et de promotion auprès de différentes instances et contribue activement au développement des arts et de la culture sur son territoire.

-30-


Source
Josée Tremblay

Directrice générale du Conseil de la culture des régions de Québec et Chaudière-Appalaches

 

Pour informations ou demande d’entrevue

Emmanuelle Belleau

Conseillère en communication

418-523-1333, poste 231 emmanuelle.belleau@culture-quebec.qc.ca