Image d'entête
therese-david-150px

Les relations de presse

Écrit par 29 septembre 2015

Billet de Thérèse David, experte-conseil en communications et enseignante, formatrice invitée dans le cadre de la formation intitulée
Comment maximiser vos relations de presse dans le domaine culturel
qui aura lieu le 5 novembre prochain à Saint-Agapit.

Pour que tout le monde en parle

Dans le grand spectre des communications culturelles, le secteur des relations de presse en est la pierre angulaire. La raison est fort simple : il faut promouvoir non seulement le produit mais aussi son créateur avec tout un monde d’émotion qui en résulte. Donc, les relations entre les journalistes et les artistes sont extrêmement importantes.

À la base, des informations factuelles justifient l’utilisation des relations de presse. Une fois que les questions où, quand, comment ont été abordées, il faut que l’artiste se livre, explique qui il est, où il va, quelle est sa démarche et l’essence même de sa création. C’est ce qui différencie un produit de consommation d’un produit culturel. Les relations avec la presse sont d’autant plus importantes car c’est à travers les entrevues que le public pourra découvrir qui est vraiment l’artiste. Il ne faut pas s’imaginer qu’un travail de presse n’est qu’un travail de contacts… L’essentiel du travail consiste à préparer en détails et avec méthodologie les différents événements de presse (entrevues, conférences de presse, vernissages, premières, etc.). Il nous faut comprendre la psychologie des médias, comment utiliser les sorties médiatiques, et quels en sont les outils nécessaires.

Liste de presse et communiqués
Le communiqué de presse est un outil de travail et non un exercice de prose ou de poésie. Il est évident que cela exige une qualité d’écriture et une connaissance de la langue, mais c’est d’abord et avant tout un instrument d’information. D’après les entrevues que nous avons réalisées auprès de plusieurs journalistes, voici, dans l’ordre, les éléments qu’ils regardent à la réception du communiqué :

  1. visuel;
  2. sujet (titre);
  3. source;
  4. premier paragraphe (lead);
  5. contenu du communiqué.

Ils ne se rendent pas toujours jusqu’à l’étape 5, cela dépend des étapes précédentes. Il faut penser que les journalistes reçoivent plus de 250 courriels par jour… Également, la liste de presse est la bible de tout spécialiste en relations de presse. C’est souvent pour la qualité de cette liste et pour sa mise à jour régulière qu’un producteur engagera un pigiste ou une agence.

Comment travailler avec les journalistes
Certaines règles générales régissent le travail de presse, soit les relations que doivent avoir les communicateurs culturels avec les journalistes. Ceux-ci ne sont pas là pour faire de la publicité ni de la promotion, ils sont là pour informer la population de ce qu’ils voient, de ce qu’ils entendent et de ce qu’ils sentent. Ils ne sont pas là non plus pour écrire ou dire ce qu’on veut bien qu’ils écrivent ou disent. Les journalistes ne sont pas au service des attachés de presse. Ceux-ci sont finalement un trait d’union entre les artistes et les journalistes. Les journalistes sont là pour informer le public d’une production culturelle. Ils aiment l’information concise et détestent les mensonges et non-dits.

Événements médiatiques
La conférence de presse est la forme d’événement le plus couramment utilisée pour annoncer des nouvelles d’importance. Cependant, il ne faut pas en abuser. Avant de convoquer une conférence de presse, il faut être convaincu que les nouvelles soient importantes et d’intérêt public et bien organiser le protocole qui doit être planifié et bien communiqué à tous les intervenants. Il y a douze étapes à franchir, il faut bien suivre toutes ces étapes d’une manière très rigoureuse. Il y a d’autres formes d’événements de presse, les déjeuners de presse ou les « premières », encore là, il y a des règles à suivre.

Programme d’entrevues radio et à la télévision
Nous appelons dans notre jargon le travail de l’élaboration d’un programme d’entrevues à la radio et à la télévision du booking radio-TV. Dans le domaine culturel, ce travail est primordial, contrairement aux campagnes des produits de consommation. La raison en est fort simple : il est difficile de booker un directeur d’entreprise d’un produit commercial, du genre liqueur douce, à des émissions comme Belle et Bum. Un bon communicateur doit d’abord et avant tout avoir une très bonne méthode, le sens de l’agenda et beaucoup de mémoire. Les qualités de PR (dans le jargon Public Relation) et entregent viennent en deuxième.

Comment aborder les médias sociaux
Les médias sociaux sont la nouvelle méthode de communication. Mais ils ne sont pas « L’OUTIL MIRACLE ». Ils sont là pour appuyer un produit, non pour communiquer notre information. Ces médias sont des compléments d’information, à des publics très précis, des fans, ou amis des artistes. Il nous faut en tenir compte, et ne pas penser que les médias sociaux sont la panacée des communications culturelles.

Conclusion
Les relations de presse sont primordiales dans toute campagne de mise en marché d’un produit culturel. Il nous faut donc en tenir compte et se préparer en conséquence.

__________________

La formatrice

Œuvrant dans le domaine des communications depuis près de 45 ans, Thérèse David a occupé successivement des postes de haut niveau dans le secteur des médias et de la culture. Entre 2010 et 2015, elle a contribué, à titre de Chef du Bureau de la culture de la Ville de Longueuil, à la mise sur pied du Bureau de la culture, du Conseil des arts de Longueuil et de la Maison de la culture de Longueuil. Elle également été vice-présidente aux communications du Journal de Montréal et vice-présidente aux communications du Réseau TQS.