A  R  C  H  I  V  E  S      2  0  0  0

Introduction
Lauréats
Commentaires
Remerciements
Archives
Accueil
Portail du Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches
Les Lauréats - Édition 2000

LE PRIX VILLE DE QUÉBEC

Depuis dix ans, la Ville de Québec est fière de remettre le prix " Ville de Québec " pour couronner les efforts et souligner l'excellence du travail d'un organisme culturel professionnel œuvrant sur le territoire de Québec.

Le prix " Ville de Québec ", accompagné d'une bourse de 5 000 $, se veut un gage de reconnaissance tout autant pour la qualité que pour l'originalité de l'activité artistique et une preuve de considération pour le dynamisme du groupe ainsi que son impact sur le développement et le rayonnement culturels de la Ville de Québec.
 

Décerné par: LA VILLE DE QUÉBEC
Bourse de : 5 000 $
Québec Atelier Ouverts Québec Ateliers Ouverts par Videre

La création de la biennale Québec Ateliers Ouverts remonte à 1984 et permet au public initié ou tout simplement curieux de découvrir le cadre de travail des artistes en arts visuels et d'échanger avec eux. L'événement printanier de promotion et de diffusion en arts visuels organisé par Videre propose des circuits regroupant plus de 57 ateliers d'artistes au centre-ville de Québec et dans les environs. Québec Ateliers Ouverts constitue un moment privilégié de rencontre avec les artistes, d'échange sur leur art, leur processus de création ou l'organisation de leur atelier.

Videre est un organisme à but non lucratif qui regroupe les artistes professionnels du domaine des arts visuels qui œuvrent à Québec.

Québec Ateliers ouverts a retenu l'attention du jury particulièrement à cause de l'originalité de l'activité, de son impact sur les arts visuels et des produits dérivés intéressants.


LE PRIX DE L'INSTITUT CANADIEN
DE QUÉBEC
Créé en 1979, le Prix de L'Institut Canadien de Québec est attribué annuellement à une personnalité qui, depuis au moins dix ans, œuvre de façon exceptionnelle dans le secteur des arts et des lettres que ce soit par la création artistique ou par la promotion culturelle.

 

Décerné par :
L'INSTITUT CANADIEN DE QUÉBEC
Bourse de : 1 000 $
Lise Bonenfant Lise Bonenfant

Cinéaste indépendante depuis 22 ans, Lise Bonenfant prend la caméra pour sonder l’âme humaine et explorer le plus beau sentiment du monde : la compassion . Son impressionnante filmographie compte près d’une quarantaine de films et de vidéos principalement documentaires. Sa carrière a été couronnée de plusieurs reconnaissances au Québec et à l’étranger. Lise Bonenfant a aussi siégé au conseil d’administration d’organismes comme Vidéo Femmes (dont elle a été présidente et où elle occupe présentement la vice-présidence), la Mondiale de films et de vidéos de Québec et la Bande vidéo de Québec. Elle a participé à plusieurs jurys et a offert des ateliers de formation aux jeunes cinéastes de la relève.

LE PRIX DES ABONNÉS
DE LA BIBLIOTHÈQUE DE QUÉBEC

Créé en 1997 pour souligner le centenaire de la Bibliothèque de Québec, le Prix des abonnés de la Bibliothèque de Québec est décerné par vote populaire. Plus de 500 abonnés, répartis dans les 12 bibliothèques du réseau, ont voté pour leur livre préféré parmi une liste comprenant dix ouvrages correspondant aux critères suivants : livre publié pendant la dernière année par un écrivain résidant dans la région 03 depuis au moins 5 ans et ayant publié au moins une autre oeuvre chez un éditeur professionnel; les dix livres retenus pour le vote populaire devaient figurer parmi les dix meilleurs vendeurs de quatre librairies de Québec.

 

Décerné par : L'INSTITUT CANADIEN DE QUÉBEC
Bourse de : 500 $
  Luc Noppen et Lucie K. Morisset

Luc Noppen et Lucie K. Morisset pour Québec de roc et de pierres : la capitale en architecture, publié par les Éditions Multimondes et la Commission de la capitale nationale du Québec

Dans cet ouvrage remarquable, Luc Noppen et Lucie K. Morisset présentent une belle synthèse de l’évolution de l’architecture de Québec, des origines de la Nouvelle-France au parachèvement de la colline Parlementaire, à travers les édifices publics et l’architecture domestique. L’ouvrage est illustré de plans, de cartes, de gravures et de photos anciennes et actuelles dont une série exclusive de photos originales de Louise Bilodeau.

Luc Noppen est professeur à l’École d’architecture de l’Université Laval. Lucie K. Morisset est professeure au Département d’études urbaines et touristiques à l’Université du Québec à Montréal. Historiens d’architecture, ils sont tous les deux chercheurs au Centre d’études interdisciplinaires sur les lettres, les arts et les traditions (CELAT) de l’Université Laval et ont déjà publié plusieurs ouvrages, articles et rapports de recherche sur l’architecture et la forme urbaine du Québec et de sa capitale.

En 1997, Luc Noppen et Lucie K. Morisset remportaient le Prix des abonnés de la Bibliothèque de Québec pour leur ouvrage Art et architecture des églises à Québec, publié aux Publications du Québec. Ce documentaire illustré traitait de l’architecture des églises de la ville de Québec, mais aussi des oeuvres d’art qu’on y retrouve.
 


LE PRIX DU RAYONNEMENT INTERNATIONAL
Ce prix vise à honorer un artiste dont l'œuvre récente s'est distinguée de façon particulière sur le plan international. Cette année, deux artistes de talent sont mis en nomination.

 

Décerné par : LE CONSEIL DE LA CULTURE DES RÉGIONS DE QUÉBEC ET DE CHAUDIÈRE-APPALACHES
Bourse de : 3 000 $ offerte par le Groupe pour le rayonnement international de la région de Québec.
Carole Baillargeon Carole Baillargeon
 

Artiste en arts visuels, Carole Baillargeon s'illustre depuis plusieurs années sur la scène internationale. Sa participation a été particulièrement remarquée lors de plusieurs symposiums et expositions d'importance au Canada, aux États-Unis et en Europe, notamment en Autriche, en Pologne, en Slovaquie, en Allemagne et en France. Elle a récemment pris part à l'International Fine Art Symposium en Irlande. La qualité et l'originalité de ses œuvres témoignent de l'excellence de sa production artistique contribuant ainsi avantageusement au rayonnement de sa discipline à l'échelle internationale.
 


LE PRIX DU DÉVELOPPEMENT CULTUREL
Ce prix a pour objectif d'honorer un travailleur culturel ou un artiste dont l'initiative récente a eu un impact significatif sur le développement culturel d'un organisme, d'une discipline ou d'une région (Québec et Chaudière-Appalaches).

 

Décerné par : LE CONSEIL DE LA CULTURE DES RÉGIONS DE QUÉBEC ET DE CHAUDIÈRE-APPALACHES
Bourse de : 500 $
Johanne Dor Johanne Dor

Johanne Dor est directrice artistique et administrative de la Rotonde, Centre chorégraphique contemporain de Québec. À ce titre, elle voit à la diffusion des productions contemporaines en danse dans différents lieux de la Capitale, au développement de liens étroits entre les différents acteurs du milieu et à la mise sur pied de différentes séries de spectacles et d'activités liées à la création. Les efforts consentis par madame Dor contribuent à l'émergence de nouveaux chorégraphes indépendants. Son implication et son dynamisme font du seul diffuseur de Québec spécialisé en danse un élément essentiel au développement artistique de la discipline.
 

PRIX SODEC DE L'ENTREPRISE CULTURELLE
Le Prix SODEC de l’entreprise culturelle veut souligner les efforts de développement d’une entreprise culturelle des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches œuvrant dans les secteurs d’intervention suivants : le cinéma, la production télévisuelle, les métiers d’art, le disque, le spectacle de variétés, le livre ainsi que le multimédia. 

 

Décerné par : LA SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES CULTURELLES (SODEC)
 
Bourse de : 3 000 $
Spirafilm Spirafilm

Principal centre de production cinématographique indépendante dans la région, Spirafilm regroupe depuis plus de vingt ans des réalisateurs de films et de vidéos et soutient la production de leurs œuvres. Depuis quelques années, ils poursuivent une cadence de production soutenue qui ne se dément pas. Les efforts constants des membres de l'équipe, leur capacité d'adaptation et leur volonté de diversification des activités font que l'organisme est en pleine croissance. Par ses actions en matière de rayonnement et de diffusion cinématographique aux niveaux national et international, l'organisme contribue à faire connaître le travail des cinéastes d'ici à l'étranger.
 

LE PRIX ARTS & AFFAIRES
Cette grande distinction, remise par  la Chambre de commerce et d'industrie du Québec métropolitain, vise à souligner l'appui particulièrement significatif d'une entreprise de la grande région de Québec à un organisme ou à un événement culturel. La remise de ce prix témoigne de la volonté de la Chambre de contribuer au développement de l'industrie culturelle de la Capitale et d'encourager ses membres à soutenir le travail des artistes d'ici.

 

Décerné par : LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU QUÉBEC MÉTROPOLITAIN
Autobus Laval
  Autobus Laval

C’est en 1949 qu’Autobus Laval a débuté ses activités en assurant le service de transport en commun entre Sainte-Brigitte-de-Laval et la ville de Québec. En 1961, monsieur Paul-Émile Giroux en devient propriétaire et l’entreprise s’incorpore alors sous le nom d’Autobus Laval ltée. Au cours des premières années d’opérations, la compagnie se porte acquéreur d’une dizaine d’autobus pour répondre aux besoins de la clientèle.

Entre 1962 et 1976, la compagnie est graduellement passé du transport en commun au transport scolaire car elle a dû céder son permis en faveur de la Commission de transport de la Communauté urbaine de Québec (C.T.C.U.Q.). Autobus Laval en pleine expansion possédait, à cette époque, une flotte de 178 véhicules scolaires.

Devant la progression de l’entreprise, la réorganisation fonctionnelle de son administration et le besoin de plus grands espaces, la compagnie a dû en 1975, déplacer son siège social dans le parc industriel de Beauport pour regrouper ses services : administration, transport et entretien.

Autobus Laval ltée a continué d’être prolifique. Cette entreprise familiale, sous la présidence de monsieur Paul-Émile Giroux jusqu’à son décès en 1996, a agrandi son champ d’activités en acquérant plusieurs entreprises de transport scolaire depuis sa fondation.

En 1992, la compagnie acquiert un permis de transport nolisé lui permettant de circuler partout au Canada, renouant ainsi avec le transport nolisé qu’elle avait dû abandonner en 1976.

Depuis juillet 1994, Autobus Laval a fait l’acquisition de plusieurs autocars de luxe d’une capacité allant de 48 à 58 passagers, offrant ainsi à sa précieuse clientèle une gamme de produits et services des plus complètes, et cela partout au Canada et aux États-Unis.

Autobus Laval ltée a toujours eu comme préoccupation la qualité des services auprès de sa clientèle. Encore aujourd’hui, la compagnie conserve sa première mission reliée au transport scolaire. Suite à la fusion des commissions scolaires, la compagnie dessert maintenant deux commissions scolaires dans la grande région du Québec métropolitain et assure ainsi le transport de plus de 15 000 élèves par jour.

C’est par souci d’excellence et dans l’intérêt continuellement soutenu à répondre adéquatement aux besoins de la clientèle que les dirigeants et les quelques 210 employés ont permis à l’entreprise d’obtenir un tel succès.

C’est d’abord dans un esprit de solidarité et de confiance que cette équipe de femmes et d’hommes a réussi à partager les mêmes objectifs et faire grandir Autobus Laval ltée tout au long de ces années d’efforts et de saine gestion.
 


LE PRIX RECONNAISSANCE

Le prix Reconnaissance honore un ou une artiste qui s'est distingué(e) pour l'excellence et l'originalité ainsi que la qualité exceptionnelle de ses œuvres récentes. Ce prix couronne l'ensemble de la carrière d'un ou d'une artiste.

 

Décerné par : VIDERE
Bourse de : 300 $
Danielle April Danielle April
 

Danielle April est une artiste dont le talent et l’intelligence s’expriment et s’extériorisent dans de multiples disciplines. Tout ce qu’elle touche devient œuvre d’art. Depuis vingt ans, quelques dizaines d’expositions individuelles et collectives en témoignent alors que de nombreux édifices publics, écoles, bibliothèques ou hôpitaux arborent fièrement les œuvres qu’elle y a intégrées. De plus, de nombreuses collections publiques et privées importantes se sont enrichies en qualité par l’apport de ses œuvres, au Québec et au Canada. Et pourtant, le travail de Danielle April ne s’arrête pas là. Peu d’artistes en effet, ont mis et mettent autant d’effort et de courage à défendre la cause de l’art et les intérêts des artistes en arts visuels, que ce soit au sein du RAAV (le regroupement des artistes en arts visuels du Québec) dont elle est présidente, de la Sodart (société de droits d’auteur en arts visuels) qu’elle préside également, ou des nombreux comités auxquels elle a généreusement contribué à ce jour. Danielle April, une artiste exceptionnelle à l’engagement exemplaire.

Danielle April vit et travaille à Québec.
 


LE PRIX ÉVÉNEMENT
Le Prix Événement est attribué à un ou une artiste en art visuel dont la plus récente production s'est distinguée dans l'ensemble de la programmation annuelle de la région. 

 

Décerné par : VIDERE
Bourse de : 300 $
Groupe BGL
Groupe BGL
 

BGL est un acronyme pour Jasmin Bilodeau, Sébastien Giguère et Nicolas Laverdière. Ce collectif de la jeune relève est adepte de la récupération. Il fabrique, avec des techniques et des matériaux bruts, des installations qui mettent en relief les dérèglements de notre société. Si ces œuvres sont en apparence optimistes, elles dénotent une lucidité implacable qui offre une critique sociale à la fois incisive et rafraîchissante.

Le trio présentait simultanément l’été dernier : " Se réunir seul " à la Maison de la culture Côtes-des-Neiges de Montréal, " Rejoindre quelqu’un " à l’événement La cueillette, organisé par le Centre Est-Nord-Est à Saint-Jean-Port-Joli, puis " La Villa des Regrets " lors d’une résidence au 3e Impérial à Granby pour Instants ruraux. On se souviendra notamment de " Perdu dans la nature " présentée à la Chambre Blanche en décembre 1998. Les trois complices préparent d’autres expositions pour l’an 2000.
 


LE PRIX DE SCÈNE
Le Prix de scène vient récompenser une chanteuse, un chanteur ou un ensemble qui s’est distingué(e) par la qualité exceptionnelle de son interprétation lors d’une production lyrique présentée dans la région de Québec, au cours de la dernière saison artistique.
    
Décerné par : LA FONDATION DE L'OPÉRA DE QUÉBEC
Bourse de : 500 $
Hélène Fortin
Hélène Fortin

Finaliste au concours international Pavarotti en 1992 et lauréate de nombreux concours dont le concours de musique du Canada en 1989, la soprano Hélène Fortin a connu un début de carrière fulgurant ! Elle s’est distinguée dans plusieurs grands rôles à l’opéra, notamment celui de Gilda dans Rigoletto, Violetta dans La Traviata, Olympia des Contes d’Hoffmann et beaucoup d’autres. De plus, elle est régulièrement invitée comme soliste dans des récitals, concerts et oratorios avec des orchestres réputés dont les Violons du Roy et le Vancouver Symphony Orchestra. Selon une critique du quotidien Le Devoir, " elle a su conquérir le cœur des mélomanes tant au Canada qu’aux États-Unis par la beauté, l’agilité et la jutesse de sa voix, par sa musicalité, ainsi que par la qualité exceptionnelle de son jeu dramatique. ".

Elle est tout juste de retour de Salt Lake City où elle a interprété avec brio le rôle d’Amour dans Orphée et Eurydice de Gluck avec le Utah Opera.

Par ailleurs, depuis 1997, madame Fortin mène aussi une carrière de professeure de chant à la Faculté de musique de l’Université Laval.
 


LE PRIX HORS SCÈNE
Le Prix hors scène est attribué à une personne ou à un organisme qui, par son dévouement exemplaire et l'excellence du travail, a contribué de façon exceptionnelle au rayonnement de l'art lyrique dans la région de Québec.

 

Décerné par:
LA FONDATION DE L'OPÉRA DE QUÉBEC
Bourse de : 500 $
Les Rhapsodes Les Rhapsodes
 

L’un des chœurs les plus actifs de la région de la Capitale, les Rhapsodes ont produit un très grand nombre de concerts de musique vocale et instrumentale abordant plusieurs aspects du chant choral, soit le chant profane et la musique religieuse appartenant au répertoire de la Renaissance, du baroque, des époques classiques, romantiques et contemporaines, ainsi que les œuvres du folklore international.

Dirigé depuis 1987 par André Chiasson, un musicien aux multiples talents, le Chœur Les Rhapsodes a connu, sous son impulsion, un développement rapide et un élargissement continu de son audience. La programmation des Rhapsodes, qui compte trente-sept ans d’existence, permet d’offrir au public des concerts variés et de grande qualité où de nombreux artistes et ensembles instrumentaux québécois sont invités. De plus, Les Rhapsodes ont à leur actif un premier disque enregistré en 1994 chez Analekta, avec la participation de la soprano Luce Vachon : un enregistrement des noëls les plus célèbres, "Noël Christmas Weihnachten, chants inoubliables".
 


LE PRIX DE LA FONDATION DE L'OSQ
Le Prix de la Fondation de l‘OSQ est attribué pour l’excellence de la contribution apportée au développement de la musique classique dans la région de Québec.

 

Décerné par : LA FONDATION DE L'ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE QUÉBEC
Bourse de : 300 $
Le Choeur symponique de l'OSQ Le Chœur symphonique de l'OSQ

Pour son édition 2000, la Fondation de l’OSQ désire rendre hommage au Chœur symphonique de l’OSQ, qui célèbre cette saison ses 35 ans d’existence, pour son apport remarquable au développement du chant choral et au dynamisme de la musique classique dans la région de Québec et, de plus près, à l’OSQ.

Le Chœur symphonique de l’OSQ, fondé en 1964 par Françoys Bernier, permet aux mélomanes de Québec et de la région d’entendre chaque année de grandes œuvres chorales. Se sont succédés à la direction du Chœur : Chantal Masson-Bourque, Charles Dumas, Bernard Labadie et Marthe Lacasse. Louise DeLisle-Bouchard occupe le poste depuis 1996.

Plus de quatre-vingt-cinq bénévoles répètent plus d’une centaine d’heures par saison à la préparation de ces grandes œuvres. Des sentiments de fidélité et de fierté animent ces choristes amateurs auxquels se joignent des choristes professionnels pour les trois dernières semaines de répétitions et les concerts. Le Chœur symphonique de l’OSQ a participé, entre autres, au concert d’ouverture du Grand Théâtre de Québec sous la direction des Maestro Wilfrid Pelletier et Pierre Dervaux, à la création du Te Deum de Roger Matton, sur un texte de Mgr Félix-Antoine Savard, et à La Messe sur le monde de Clermont Pépin. En décembre 1999, leur participation à la présentation d’Elias de Mendelssohn fut exceptionnelle.

La Fondation de l’OSQ est donc heureuse de souligner la contribution de ces passionnés de chant choral à l’activité culturelle musicale de la région de Québec depuis 35 ans.
 


LE PRIX JANINE-ANGERS
Le Prix Janine-Angers, créé en 1986, récompense la performance exceptionnelle d'un comédien ou d'une comédienne dans un rôle de soutien. Le prix fut baptisé en 1988 à la mémoire de la première récipiendaire.

 

Décerné par : FONDATION DU THÉÂTRE DU TRIDENT
Bourse de : 500 $
Lynda Laplante
 

Parce qu’elle a su passer du grotesque au sublime de façon remarquable, pour sa performance dans l’interprétation de la fantasque Isalaide Lussier-Voucru dans Ines Pérée et Inat Tendu du Théâtre du Trident, le Prix Janine-Angers est remis à Linda Laplante.
 


LE PRIX JACQUES-PELLETIER
Le Prix Jacques-Pelletier a été établi en 1981 à la mémoire de ce pionnier de la scénographie au Québec. Il est décerné à un créateur ou une créatrice dont l'environnement théâtral aura été jugé remarquable.
Décerné par : FONDATION DU THÉÂTRE DU TRIDENT
Bourse de : 500 $
Denis Denoncourt Denis Denoncour
 

Avec la magie de ses décors et ses costumes enchanteurs, il a su créer une véritable féerie dans La partie de quilles chez la Reine de cœur du Théâtre des Confettis. Le Prix Jacques-Pelletier est remis à Denis Denoncourt.
 


LE PRIX NICKY-ROY
Le Prix Nicky-Roy, institué en 1981 à la mémoire d'une jeune comédienne à l'avenir prometteur décédée accidentellement, est remis à un comédien ou une comédienne qui pratique son art depuis moins de trois ans. Ce prix souligne un talent particulièrement prometteur.
Décerné par : FONDATION DU THÉÂTRE DU TRIDENT
Bourse de : 500 $
Evelyne Rompré Évelyne Rompré

Avec son jeu épique et fou d’un enfant en quête d’amour, elle laisse déjà une trace indélébile de son talent. Le Prix Nicky-Roy est remis à Évelyne Rompré pour son rôle d’Ines Pérée dans Ines Pérée et Inat Tendu du Théâtre du Trident.
 


LE PRIX BERNARD-BONNIER
Le Prix Bernard-Bonnier est décerné à un musicien ou une musicienne dont la création de l’environnement sonore aura été jugée remarquable dans le cadre d’une production théâtrale. Ce prix a été créé en 1998 à la mémoire de Bernard Bonnier, compositeur décédé en 1994.
Décerné par : FONDATION DU THÉÂTRE DU TRIDENT
Bourse de : 500 $
Fabrice Tremblay Fabrice Tremblay
 

Tel un personnage, un souffle, un écho, sa musique et ses chœurs ont su rendre parfaitement la tragédie de la pièce Les Frères Karamasov du Théâtre de la Bordée. Le Prix Bernard-Bonnier est remis à Fabrice Tremblay.
 


LE PRIX DE LA MEILLEURE MISE EN SCÈNE
Le Prix de la meilleure mise en scène, créé en 1986, vise à souligner un travail remarquablement créatif et original, tant pour la conception générale que pour la direction des interprètes dans une production particulière.

 

Décerné par : FONDATION DU THÉÂTRE DU TRIDENT
Bourse de : 500 $
Loraine Côté Lorraine Côté

Pour avoir fait revivre la mécanique vaudevillesque en y ajoutant des inventions drolatiques et en mettant en lumière avec rigueur et fantaisie les comédiens, le Prix de la meilleure mise en scène est remis à Lorraine Côté pour Comédies françaises du Théâtre de la Bordée.
 

LE PRIX PAUL-HÉBERT
Le Prix Paul-Hébert souligne la performance exceptionnelle d’un comédien ou d’une comédienne. Créé en 1977, ce prix est un hommage à Paul Hébert, co-fondateur du Théâtre du Trident et comédien remarquable dont la personnalité a très largement contribué à l’essor du théâtre à Québec.

 

Décerné par : FONDATION DU THÉÂTRE DU TRIDENT
Bourse de : 500 $
Denise Verville Denise Verville

Pour sa générosité et son merveilleux abandon dans l’interprétation de l’attachante Simone dans le spectacle Première Jeunesse du Théâtre du Trident, le Prix Paul Hébert est remis à Denise Verville.