Introduction
Lauréats
Commentaires
Remerciements
Archives
Accueil
Portail du Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches

A   R   C  H  I  V  E  S      2  0  0  2

Prix Ville de Québec

Ce prix vise à souligner le dynamisme, la qualité et l'originalité du travail d'un organisme ou d'un regroupement artistique et culturel professionnel oeuvrant à Québec. Il couvre la période du 1er septembre 2000 au 31 août 2001.

Décerné par: Ville de Québec

Bourse de: 5 000 $
 

La Rotonde
Centre chorégraphique contemporain

À sa création en 1996, La Rotonde s'est engagée à redonner à la danse contemporaine sa place sur l'échiquier culturel de la capitale. Pour ce faire, l'organisme a choisi d'intervenir en diffusant annuellement une série de spectacles présentant des artistes d'ici et de l'étranger, en soutenant les jeunes professionnels de la discipline établis à Québec par l'offre de divers services et en réalisant des actions concrètes visant le développement de différents publics. Pour réaliser ce dernier mandat, il a mis en place des activités de sensibilisation et d'animation en danse contemporaine. Dans ce contexte, au cours de la saison 2000-2001, La Rotonde a organisé des ateliers pédagogiques en milieu scolaire. Ceux-ci ont eu un impact significatif sur le développement de public et sur le dynamisme de la discipline.
 


Prix institut canadien de Québec

Créé en 1979, le Prix de L'Institut Canadien de Québec est attribué annuellement à une personnalité qui, depuis au moins dix ans, oeuvre de façon exceptionnelle dans le secteur des arts et des lettres, tant au niveau de la création que de la promotion culturelle dans la région de Québec.

Décerné par: L'Institut Canadien de Québec

Bourse de: 1 000 $

 


Josée Campanale

Josée Campanale a marqué l'art de la marionnette au Québec. De 1974 à 1994, elle a été liée à toutes les productions des Marionnettes du Grand Théâtre de Québec. Depuis, elle a créé sa compagnie, le Théâtre de Sable, dont elle assure la direction générale et partage la direction artistique avec Gérard Bibeau, auteur et metteur en scène, son complice depuis de nombreuses années. Avec le Théâtre de Sable, elle poursuit le travail d'exploration et de création qui marque son œuvre depuis plus de 25 ans, tout en demeurant à l'avant-plan de la scène jeune public québécoise. Le jury du Prix de L'Institut Canadien a souligné l'influence de Josée Campanale sur le milieu de la marionnette au Québec, sa persévérance, sa polyvalence, sa créativité et sa capacité à se renouveler et à émerveiller le jeune public.
 


Prix du rayonnement international

Ce prix a pour objectif d'honorer une personne dont les récentes réalisations dans les domaines artistique et culturel ont eu une percée au plan international

Décerné par: Conseil de la culture des régions
de Québec et Chaudière-Appalaches

Bourse de: 3000 $ du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ)
 


Ulric Breton

Gestionnaire culturel depuis maintenant quarante ans, Ulric Breton démontre un engagement indéfectible en faveur du rayonnement de la chanson francophone. Tout au long de sa carrière marquée de nombreuses réalisations internationales, Ulric Breton a toujours eu à cœur de faire découvrir au public d'ici les grands noms de la culture francophone, tant en théâtre qu'en chanson et en musique.

À titre de directeur général et artistique du Théâtre Petit Champlain – Maison de la chanson– depuis 1994, Ulric Breton s'est employé, ces dernières années, à faciliter la découverte d'artistes du Québec en France en établissant des partenariats avec des diffuseurs français. Accueilli en novembre dernier dans l'Ordre des Arts et des Lettres, le gouvernement français reconnaissait ainsi les efforts déployés par Ulric Breton, en faveur de la coopération entre la France et le Québec dans le domaine de la musique.

Grand artisan du développement de l'activité internationale, Ulric Breton contribue, avec un engagement toujours renouvelé, au rayonnement des artistes dans la Capitale et à l'étranger.
  


Prix François-Samson
Le Prix du développement culturel

Ce prix a pour objectif d'honorer une personne dont l'initiative récente a eu un impact significatif sur le développement culturel d'un organisme, d'une discipline ou d'une région (Québec ou Chaudière-Appalaches).

Décerné par: Conseil de la culture des régions
de Québec et Chaudière-Appalaches

Bourse de: 500 $
 


Christian L. Noël

Actif dans le milieu culturel depuis 1997, Christian Noël, jeune entrepreneur culturel, présente un parcours professionnel impressionnant. D'abord comme agent d'artistes et producteur de spectacles, mais également à titre de directeur général des Arts de la scène de Montmagny et finalement en tant que directeur des communications du Carrefour mondial de l'accordéon.

Tout en menant à terme d'importants travaux de réfection dans les salles Edwin-Bélanger et François-Prévost, Christian Noël a réussi à faire bondir le nombre de représentations des Arts de la scène de Montmagny, devenant ainsi le principal diffuseur de spectacles entre Lévis et Rivière-du-Loup.

Grâce à son travail au Carrefour mondial de l'accordéon, cet événement attire plus de 50 000 visiteurs par édition depuis trois ans et se positionne avantageusement sur les scènes locale, nationale et internationale.

À titre de président-directeur général de l'agence d'artistes Batchef Communications, Christian Noël illustre de façon éloquente sa foi en la relève artistique.

L'ampleur et le succès des nombreuses activités menées par Christian Noël ont un impact indéniable sur le développement des arts de la scène, sur l'émergence de la relève musicale et sur l'essor culturel des régions de Chaudière-Appalaches et de Québec.
  


Le Prix SODEC de l'entreprise culturelle

Ce prix de la SODEC, qui en est à sa quatrième édition, veut souligner les efforts de développement d'une entreprise culturelle des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches œuvrant dans les domaines d'intervention suivants : le cinéma, la production télévisuelle, les métiers d'art, le disque, le spectacle de variétés, le livre ainsi que le multimédia.

Décerné par: Société de développement des entreprises culturelles (SODEC)

Bourse de: 3 000 $
 

Maison des métiers d'art

Une grande aventure collective : voilà qui résume bien l'histoire du regroupement de trois écoles-ateliers de la région de Québec (céramique, sculpture, construction textile et reliure) qui, désormais, affichent une seule bannière, celle de la Maison des métiers d'art.

Devenu aujourd'hui un lieu d'émulation et de recherche, la Maison des métiers d'art regroupera bientôt des artisans de partout, rassemblés autour d'une même passion de témoigner de leur époque, à travers des métiers dont l'origine se perd dans la mémoire de l'humanité.

Projet innovateur initié en janvier 1997, la Maison des métiers d'art s'inscrit dorénavant comme une des réalisations majeures du secteur de l'économie sociale de la Capitale nationale et, au plan national, comme un modèle de référence pour l'ensemble des écoles-ateliers du Québec.
 


Le Prix arts & affaires

Cette distinction vise à souligner l'appui particulièrement significatif d'une entreprise de la grande région de Québec à un organisme ou à un événement culturel. La remise de ce prix témoigne de la volonté de la Chambre de contribuer au développement de l'industrie culturelle de la capitale et d'encourager ses membres à soutenir le travail des artistes et artisans d'ici.

Décerné par: Chambre de commerce et d'industrie
du Québec métropolitain
  

Hydro-Québec

La direction régionale Montmorency d'Hydro-Québec assure une présence active de l'entreprise dans le territoire regroupant les régions administratives de la Capitale nationale et de Chaudière-Appalaches. Elle compte quelque 2000 employés qui ont à cœur de bien servir la clientèle résidentielle, commerciale ou industrielle. Soucieuse de faire sa part pour contribuer au dynamisme du milieu, Hydro-Québec s'associe à de nombreux événements à caractère culturel et artistique. Certains de ces partenariats sont établis depuis de très nombreuses années. Dans le domaine de la musique, Hydro-Québec soutient Les Violons du Roy, l'Orchestre Symphonique de Québec, l'Opéra de Québec, le Domaine Forget ainsi que la série Chansons présentée à l'Anglicane de Lévis.
 


Le prix Reconnaissance

Ce prix est attribué à une ou à un artiste s'étant distingué (e) pour l'excellence, l'originalité et la qualité remarquable de ses œuvres. Ce prix couronne la carrière d'une ou d'un artiste.

Décerné par: Videre

Bourse de: 500 $
 

François Chevalier
 

François Chevalier

Artiste en estampe actuel, François Chevalier vit et travaille à Québec. Depuis 1986, il a présenté ses œuvres dans plusieurs expositions individuelles et collectives au Québec et à l'étranger.
 


Le Prix Événement

Ce Prix est remis à une ou un artiste dont la récente production s'est démarquée de l'ensemble de la programmation artistique de l'année 2001, dans la région de Québec.

Décerné par: Videre

Bourse de: 500 $
 


Richard Mill

Peintre et sculpteur, Richard Mill enseigne également les arts visuels à l'Université Laval. Son travail a été largement diffusé à Québec, notamment au Musée du Québec, et également à l'étranger.
 


Le Prix hors scène

Le Prix hors scène est attribué à une personne qui, par son dévouement exemplaire et l'excellence de son travail, a contribué de façon tangible au rayonnement de l'art lyrique dans la région de Québec.

Décerné par: Fondation de l'Opéra de Québec

Bourse de: 500 $
 


Yves Cantin

Avec plus de 25 ans de carrière, Yves Cantin a marqué des générations d'auditeurs. Dès 1978, il se voit attribuer deux prix internationaux qui lanceront sa carrière de chanteur (Toulouse et Rio Janeiro) et le mèneront, entre autres, vers les maisons d'opéra de Lyon, Toulouse, Barcelone, Ottawa, Montréal et Québec. Fondateur du Théâtre Lyrique du Nord en 1984, ses actions et son dévouement encourage constamment la relève. On lui doit le magazine Infopéra spécialisé dans le domaine de l'art lyrique et qui met en lumière les artistes et artisans du milieu. Figure importante du milieu musical à Québec, Yves Cantin a démontré par son originalité, sa ténacité et son travail, que l'art lyrique peut se rendre accessible à tous, et ainsi, il a contribué à en démystifier l'approche.
 


Le Prix de la Fondation de l'OSQ

Le Prix de La Fondation de l'Orchestre symphonique de Québec est attribué pour l'excellence de la contribution apportée au développement de la musique classique dans la région de Québec.

Décerné par: La Fondation de l'Orchestre symphonique de Québec

Bourse de: 1 000 $
 


Jean-Louis Rousseau

Né à Montmagny, Jean-Louis Rousseau commence l'étude du violon au Collège des Frères du Sacré-Cœur et entre au Conservatoire de Québec en 1946. En 1950, une bourse du Gouvernement du Québec lui permet de continuer ses études musicales en Europe. Pendant son séjour en France, il est invité à participer à l'orchestre international des Jeunesses Musicales à Lisbonne en 1951, à Genève en 1952 et à Bruxelles en 1953. De retour à Québec, il fonde le Trio des Jeunesses Musicales avec Janine Lachance et Dorothy Bégin. Il fut violon solo des concerts Couperin et de l'Orchestre de chambre de Radio-Canada pendant 25 ans. En 1955, il est nommé professeur au Conservatoire de Québec jusqu'en 1992. Depuis 1953, il est violoniste à l'Orchestre symphonique de Québec, dont 20 ans comme assistant violon solo, et il est toujours membre actif au sein des premiers violons.
 


Le Prix Janine-Angers

Le Prix Janine-Angers vient saluer une performance exceptionnelle dans un rôle de soutien. Créé en 1986, le prix fut rebaptisé en 1988 à la mémoire de la première comédienne ayant reçu cette distinction.

Décerné par: La Fondation du théâtre du Trident

Bourse de: 500 $
 


Pierre-François Legendre

Pierre-François Legendre est issu de la cuvée 1997 du Conservatoire d'art dramatique de Québec. On lui décerne le Prix Janine-Angers pour son interprétation de Lucio dans la pièce Mesure pour mesure de William Shakespeare, produite par le Théâtre du Trident. Depuis sa sortie du Conservatoire, Pierre-François Legendre a joué dans plus d'une douzaine de spectacles dont Le Chien, Chroniques de la vérité occulte et Yenna. On pourra également le voir sous peu dans le film Québec-Montréal, du réalisateur Ricardo Trogi. Son immense talent lui permet de jouer autant dans les registres comiques que dans ceux de la tragédie.
 


Le Prix Jacques-Pelletier

Le Prix Jacques-Pelletier est décerné à un créateur ou une créatrice, pour un environnement théâtral jugé exceptionnel. Ce prix a été créé en 1981 à la mémoire d'un des pionniers de la scénographie au Québec.

Décerné par: La Fondation du théâtre du Trident

Bourse de: 500 $
 


Marie-Chantale Vaillancourt

Depuis bientôt quinze ans, Marie-Chantale Vaillancourt travaille dans le monde du costume. Cette année, on lui décerne le Prix Jacques-Pelletier pour la conception des costumes du spectacle Monsieur Bovary, coproduction du Théâtre du Trident, du Théâtre du Nouveau Monde et du Centre National des Arts. Elle a déjà reçu le Prix Jacques-Pelletier pour Yvonne, princesse de Bourgogne pour la saison théâtrale 1998, ainsi que le Masque des meilleurs costumes pour ce même ouvrage. Cette artiste à l'imaginaire débridé a travaillé sur de nombreux projets au théâtre et au cinéma, notamment avec Robert Lepage.
 


Le Prix Nicky-Roy

Le Prix Nicky-Roy souligne un talent particulièrement prometteur. Ce prix, créé en 1981 à la mémoire d'une jeune comédienne décédée accidentellement, est remis à un comédien ou une comédienne qui pratique son art depuis moins de trois ans.

Décerné par: La Fondation du théâtre du Trident

Bourse de: 500 $
 


Myriam LeBlanc

Myriam LeBlanc est sortie du Conservatoire d'art dramatique de Québec en 1998. Sa performance dans la pièce Soudain l'été dernier de Tennessee Williams, dans laquelle elle campait le rôle de Catherine Holly, lui vaut cette année de recevoir le Prix Nicky-Roy. Depuis l'obtention de son diplôme, Myriam LeBlanc a joué dans plusieurs pièces de théâtre dont Le jour où Mary Shelley rencontra Charlotte Brontë, L'éventail de Lady Windermere, Histoires minimales et Mesure pour mesure. Bien qu'elle soit toute jeune, Myriam LeBlanc fait preuve d'une grande maturité et d'une sensibilité inouïe; ces qualités ne manqueront pas de lui ouvrir les portes d'une carrière prometteuse.
 


Le Prix Bernard-Bonnier

Le Prix Bernard-Bonnier a été créé en 1998 à la mémoire de ce compositeur décédé en 1994. Cette récompense est remise à un musicien ou une musicienne dont l'environnement sonore aura été jugé remarquable.

Décerné par: La Fondation du théâtre du Trident

Bourse de: 500 $

 


Pascal Robitaille

Pascal Robitaille est un multi-instrumentiste aux nombreux talents. Cette année, le Prix Bernard-Bonnier lui est remis pour l'environnement sonore qu'il a créé pour la pièce Mammouth et Maggie, produite par les Productions Préhistoriques. Proche collaborateur de la Troupe des Fonds de tiroirs, il a entre autres créé les environnements sonores des pièces Le Cid Maghané, Zazie dans le métro et Tango. Son implication créatrice est multiple; en plus d'être compositeur, Pascal Robitaille se retrouve souvent sur scène, en tant qu'acteur-bruiteur. Son esprit polyvalent et son ingéniosité lui permettent de donner un rythme et une ponctuation uniques au spectacle.
 


Le Prix de la meilleure mise en scène

Le Prix de la meilleure mise en scène récompense le travail remarquable d'un metteur en scène, tant dans la direction des interprètes que dans la conception générale d'un spectacle. Mis sur pied en 1986, ce prix souligne la créativité et l'originalité de la mise en scène.

Décerné par: La Fondation du théâtre du Trident

Bourse de: 500 $
 


Philippe Soldevila

Philippe Soldevila est directeur artistique du Théâtre Sortie de Secours depuis sa fondation en 1989. Il reçoit cette année le Prix de la meilleure mise en scène pour son travail sur la pièce Le Temple de Pierre-Yves Lemieux, produite par le Théâtre Sortie de Secours. C'est la deuxième fois que Philippe Soldevila remporte le Prix de la meilleure mise en scène; son travail sur Le miel est plus doux que le sang a été récompensé en 1995. Cet artiste visionnaire, cofondateur de Premier-Acte, a signé la mise en scène de nombreux spectacles dont Chroniques de la vérité occulte, Partie de quilles chez la Reine de Cœur et Les Parents terribles.
 


Le Prix Paul-Hébert

Le Prix Paul Hébert récompense un comédien ou une comédienne qui a livré une performance remarquable. Remis chaque année depuis 1977, ce prix est un hommage à monsieur Paul Hébert, comédien exceptionnel et cofondateur du Théâtre du Trident, un homme qui a contribué significativement à l'épanouissement du théâtre à Québec.

Décerné par: La Fondation du théâtre du Trident

Bourse de: 500 $
 


Denise Verville

Denise Verville reçoit le Prix Paul Hébert pour son interprétation magistrale de Violette Venable dans la pièce Soudain l'été dernier de Tennessee Williams, produite par le Théâtre du Trident. C'est la seconde fois que le Prix Paul Hébert est remis à madame Verville; elle l'a reçu en 2000 pour son rôle dans Première Jeunesse. Cette grande dame du théâtre a joué dans de nombreuses productions dont Dialogues des Carmélites, Le Faucon, Messe solennelle pour une pleine lune d'été et Andromaque. Son intensité dramatique et sa grande éloquence font de Denise Verville l'une des comédiennes les plus remarquables de sa génération.