Introduction
Lauréats
Commentaires
Remerciements
Archives
Accueil
Portail du Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches

A   R   C  H  I  V  E  S      2  0  0  3

Prix Ville de Québec

Le Prix Ville de Québec souligne le dynamisme, la qualité et l'originalité de l'activité d'un organisme artistique ou culturel de la capitale de même que l'impact de ses actions, tant en termes de rayonnement que d'accessibilité.

Décerné par:

la Ville de Québec

Bourse:

5 000 $
 
Étaient en nomination:
Les Éditions Intervention
L'Opéra de Québec
Le Théâtre du Trident
 
Le Théâtre du Trident

Le Théâtre du Trident

En plus de ses cinq productions régulières, des matinées scolaires, des lectures publiques, des tournées, des activités de sensibilisation dans les écoles, le Théâtre du Trident a développé en 2001-2002 une initiative unique au Québec avec son projet des compétenc es trans-théâtre. Ce projet interdisciplinaire, bâti autour de la pièce Antigone, a permis à des élèves du secondaire d'étudier les différents aspects de la création d'un spectacle de théâtre sous l'angle de chacune des matières enseignées à l'école. Par exemple, des professeurs de mathématiques ont sensibilisé les élèves aux différents symboles empruntés à l'antiquité grecque et un colloque a permis aux élèves d'accéder aux coulisses de cette production et d'échanger avec ses artisans. Pour compléter l'activité, les élèves assistaient à une représentation au Grand Théâtre de Québec.
 


Prix institut canadien de Québec

Créé en 1979, le Prix de L'Institut Canadien de Québec est attribué annuellement à une personnalité qui, depuis au moins dix ans, oeuvre de façon exceptionnelle dans le secteur des arts et des lettres, tant au niveau de la création que de la promotion culturelle dans la région de Québec.

Décerné par:

L'Institut Canadien de Québec

Bourse:

1 000 $
 

Gilles Pellerin

Gilles Pellerin

Pour sa passion de la langue française et de la littérature, pour sa fidélité à la vie littéraire de Québec, pour son audace et sa persévérance comme éditeur ainsi que pour ses talents d'auteur et de communicateur, le jury du Prix de L'Institut Canadien de Québec a choisi Gilles Pellerin comme récipiendaire du Prix pour l'année 2003.

Nouvelliste, essayiste, chroniqueur et critique littéraire, rédacteur en chef, professeur de littérature, éditeur, Gilles Pellerin participe à la vie littéraire de Québec depuis le début des années 1980. En 1985, il fondait les éditions de L'instant même dont il est le président et directeur littéraire. Avec une centaine de recueils à son crédit, L'instant même est devenu le premier lieu d'édition de nouvelle en langue française.

Le prix a été décerné sans mises en candidature. 
 


Prix François-Samson
Le Prix du développement culturel

Ce prix a pour objectif d'honorer un travailleur culturel ou un artiste dont l'initiative récente a eu un impact significatif sur le développement culturel d'un organisme, d'une discipline ou d'une région (Québec et Chaudière-Appalaches).

Décerné par:

le Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches
 

Bourse:

500 $
 
Étaient en nomination:

Lydia Wagerer, danseuse et chorégraphe

Louis-Nolin et Jack Robitaille, respectivement directeur administratif et directeur artistique du Théâtre de la Bordée

Sylvie Royer, directrice de la galerie Matéria

Lydia Wagerer

Lydia Wagerer

Lydia Wagerer, chorégraphe et danseuse, a mis sur pied la série corresponDanse en danse contemporaine. Cette série programme des œuvres exploratoires conçues par de jeunes artistes de Québec, du Québec, des autres provinces canadiennes, des États-Unis et de l'Europe, leur permettant ainsi d'explorer, d'échanger et de collaborer. Il s'agit d'une démarche importante et significative en faveur du développement de la relève, de l'encouragement à la recherche, du renouvellement artistique et des échanges professionnels. Pour le public, corresponDanse est une occasion unique, privilégiée, informelle et intime pour prendre contact avec des œuvres de jeunes chorégraphes et pour découvrir la danse contemporaine et ses artistes. Sous la direction de cette artiste, la série corresponDanse agit comme un pont entre la formation et la diffusion professionnelle et devient ainsi un élément clé dans le développement de la danse à Québec.
 


Prix du rayonnement international

Ce prix vise à honorer une personne dont les récentes réalisations dans les domaines artistique et culturel ont eu une percée au plan international.

Décerné par:

le Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches

Bourse:

3 000 $ offerte par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ)
 
Étaient en nomination:

Diane Landry, artiste en arts visuels

Louise Forand-Samson, directrice artistique du Club Musical

Paule-Andrée Cassidy, chanteuse

 

Diane Landry

Diane Landry

Diane Landry est une artiste en arts visuels, arts multidisciplinaires et médiatiques qui vit et travaille à Québec. Ses œuvres ont largement été diffusées au Québec, au Canada, aux États-Unis, au Mexique, en France, en Autriche et en Allemagne. Certaines de ses œuvres font partie de la collection permanente du Musée du Québec qui la présente comme une artiste qui « ancre sa pratique dans un courant tout à fait contemporain où la présence du quotidien est particulièrement marquante, puisant le merveilleux dans l'ordinaire et les petits riens de la vie. Elle crée des œuvres ludiques et sonores qui intègrent le mouvement, le son, les jeux d'ombres et de lumière ».
 


Prix littéraire

Ce prix est attribué à l'auteur ou aux co-auteurs pour la qualité et l'originalité d'une œuvre de création littéraire, publiée entre le 15 novembre 2001
et le 15 novembre 2002. L'auteur doit résider dans les régions de Québec
ou de Chaudière-Appalaches, mais son œuvre peut avoir été éditée
dans la région ou à l'extérieur de celle-ci.

Décerné par:

le Salon international du livre de Québec

Bourse:

5 000 $
 
Étaient en nomination:

Esther Croft pour son roman De belles paroles paru chez XYZ éditeur

Pierre Morency pour son recueil À l'heure du loup paru aux Éditions du Boréal

Jacques Poulin, auteur du roman Les yeux bleus de Mistassini publié chez Leméac.

 

Jacques Poulin

Jacques Poulin

Les deux premiers romans de Jacques Poulin, Mon cheval pour un royaume et Jimmy, paraissent en 1967. Dès le début, Jacques Poulin ébauche les grandes lignes d'une œuvre dont l'évolution se poursuit autour des mêmes thèmes et des mêmes personnages. Chacun de ses romans vient approfondir son univers composé de livres, d'écriture, de tendresse et de douleur de vivre.

Plusieurs de ses romans sont devenus des classiques de la littérature québécoise, notamment Les Grandes Marées et Volkswagen Blues. Il a reçu de nombreux prix littéraires, dont le prix Anathase-David, la plus haute distinction accordée par le gouvernement du Québec à un artiste pour l'ensemble de son œuvre.
 


Le Prix SODEC de l'entreprise culturelle

Ce prix de la SODEC, qui en est à sa cinquième édition,
veut souligner les efforts de développement d'une entreprise culturelle
des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches œuvrant dans les domaines d'intervention suivants : le cinéma, la production télévisuelle,
les métiers d'art, le disque, le spectacle de variétés, le livre, le multimédia,
et, pour la première année, le patrimoine immobilier.

Décerné par:

la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC)

Bourse:

3 000 $
 
Étaient en nomination:

Alliage Superinteruniversel inc.

Le Festival d'été international de Québec

Images du Nouveau Monde

Alliage Superinteruniversel inc.

Alliage Superinteruniversel inc.

Depuis 10 ans, Alliage Superinteruniversel, un regroupement multidisciplinaire de neuf artistes versatiles, passionnés et talentueux, de la ville de Québec, exerce son champ d'action autour de la bande dessinée, de l'illustration, de la vidéo, de la production télévisuelle, du cinéma et du multimédia. Aussi maison de production audiovisuelle et multimédia, Alliage possède un savoir-faire et des équipements à la fine pointe de la technologie qui lui permettent une autonomie complète et entière de tous les aspects de mise en œuvre d'émissions de télévision. Fort de cette expertise, le groupe crée Phylactère Cola, un projet très innovateur d'émissions qui surprend par sa qualité et son originalité. Après une première saison, télédiffusée à Télé-Québec, grandement acclamée par la critique et une mise en nomination dans trois catégories aux Prix Gémeaux 2002, une nouvelle série, coproduite avec Sogestalt, sera diffusée à nouveau à Télé-Québec dès janvier 2003.


Le Prix arts & affaires

Le Prix Arts et Affaires vise à souligner l'appui particulièrement significatif
d'une entreprise de la grande région de Québec à un organisme
ou à un événement culturel. La remise de ce prix témoigne de la volonté
de la Chambre de commerce de Québec de contribuer à l'essor de l'industrie culturelle de la capitale et d'encourager ses membres à soutenir le travail
des artistes et artisans d'ici.

Décerné par:

la Chambre de commerce de Québec
Étaient en
nomination:
Métro Gagnon, pour l'appui et le soutien financier qu'il accorde depuis maintenant cinq ans au Carnaval de Québec M. Christie.

SSQ Groupe financier, pour la constance de leur engagement et la diversité de leur appui qui a notamment permis aux Violons du Roy de continuer de croître et de rayonner tant sur le plan national qu'international

  
SSQ Groupe Financier

SSQ Groupe fiancier

SSQ Groupe financier se compose de trois entreprises œuvrant dans quatre secteurs d'activité. SSQ, Société d'assurance-vie inc., principale entreprise du Groupe, offre des produits et des services en assurance collective et en investissement et retraite. Présent partout au Canada avec des bureaux à Québec, Montréal et Toronto, SSQ Assurance collective confirme sa position de leader national. De son côté, SSQ Investissement et retraite figure comme un acteur en pleine ascension en proposant la multigestion donnant accès à des fonds gérés par des gestionnaires reconnus. La Société mère détient également deux filiales actives dans le secteur des assurances générales (SSQ, Société d'assurances générales inc.) et de la gestion immobilière (SSQ, Société immobilière inc.).

SSQ Groupe financier s'impose aujourd'hui à titre d'importante institution financière diversifiée à caractère mutualiste, forte d'un million de clients, de plus de 1 000 employés et d'un actif sous gestion de près de 2 milliards de dollars
 


Le prix Reconnaissance

Le Prix Reconnaissance est attribué à une ou un artiste s'étant distingué(e) pour l'excellence, l'originalité et la qualité remarquable de ses œuvres.
Ce prix couronne la carrière d'une ou d'un artiste d'ici.

Décerné par:

Videre

Bourse:

500 $
 
Étaient en nomination:

Lucie Lefebvre, pour son exposition de photographies Horizon aveugle présentée à la Galerie des Arts visuels de l'Université Laval du 28 mars au 21 avril 2002.

Jean-Pierre Morin, pour son exposition de sculptures Objets détournés qui s'est tenue à la Galerie Madeleine Lacerte en mars 2002.



Jean-Pierre Morin
 

Jean-Pierre Morin

Sculpteur, Jean-Pierre Morin, vit et travaille à Québec. Depuis 1978, il a présenté ses œuvres dans plusieurs expositions individuelles et collectives au Québec et à l'étranger. Il a aussi réalisé près d'une vingtaine d'œuvres d'intégration à l'architecture, majoritairement dans le région de Québec.


Le Prix Événement

Le Prix Evénement est remis à une ou à un artiste dont la récente production s'est démarquée de l'ensemble de la programmation artistique
de l'année 2002, dans la région de Québec.

Décerné par:

Videre

Bourse:

500 $
  
Étaient en nomination:

Giorgia Volpe, pour son installation La chute réalisée pendant l'événement Emergence de l'Îlot Fleurie en août 2002.

Murielle Dupuis-Larose, pour son installation vidéo Le couloir présentée à l'Oeil de poisson en février 2002 et pour Horizons humains dans le cadre de Paysages et autres fictions à la Maison Hamel-Bruneau en août 2002.

Martin Bureau, pour son exposition La dérive des surfaces qui a eu lieu à la Galerie Madeleine Lacerte du 30 mars au 22 avril 2002.

Martin Bureau

Martin Bureau

Martin Bureau, artiste multidisciplinaire en arts visuels, vit et travaille à présent à Saint-Jean de l'Île d'Orléans. Depuis 1996, il a exposé ses œuvres dans plusieurs expositions individuelles et collectives, au Québec et à l'étranger. Il s'intéresse aussi au domaine de la vidéographie.
 


Le Prix de la Fondation de l'Opéra de Québec

Le Prix de la Fondation de l'Opéra de Québec récompense une chanteuse,

un chanteur ou un ensemble qui s'est distingué(e) par la qualité exceptionnelle de son interprétation lors d'une production lyrique présentée dans la région de Québec, au cours de la dernière saison artistique. Il peut également être attribué à une personne qui, par son dévouement exemplaire

ou par l'excellence de son travail, a contribué de façon tangible au rayonnement de l'art lyrique dans la région de Québec.

Décerné par:

la Fondation de l'Opéra de Québec

Bourse:

1 000 $

Jacques Leblanc

Jacques Leblanc

Pour sa mise en scène inventive et rythmée, séduisante et originale, ficelée dans une cohésion complète, pour l'harmonie des décors et costumes réalisés à partir des dessins d'enfants grâce au concours « Dessine-moi un opéra ! », la Fondation de l'Opéra de Québec est heureuse de remettre son prix à Jacques Leblanc pour souligner l'exceptionnelle mise en scène de l'opéra Hänsel et Gretel, en octobre 2001.

Jacques Leblanc a joué dans un grand nombre de productions au théâtre et à la télévision. Il a par ailleurs fait quelques apparitions au cinéma et a participé à diverses émissions de radio, soit comme réalisateur, narrateur ou comédien. Jacques Leblanc a signé la mise en scène de plusieurs pièces de théâtre. Également musicien de formation, il s'intéresse de près au théâtre musical. Il a entre autres mis en scène l'opérette L'Auberge du Cheval Blanc, la comédie musicale Le Fantôme de l'Opéra et, plus récemment, Le Songe d'une nuit d'été de Benjamin Britten et Serse de Handel, deux productions de l'Atelier d'opéra de l'Université Laval dont il a la charge. En octobre 2001, il signait sa première mise en scène à l'Opéra de Québec, Hänsel und Gretel, production qui a remporté un immense succès.

Le prix a été décerné sans mises en candidature


Le Prix de la Fondation de l'OSQ

Le Prix de La Fondation de l'Orchestre symphonique de Québec est attribué pour l'excellence de la contribution apportée au développement de la musique classique dans la région de Québec. En 2003, la Fondation désirait souligner le centenaire de l'Orchestre dans le choix de son lauréat. Elle a ainsi rendu hommage à un musicien dont les multiples activités en ont fait
une personnalité musicale reconnue et dont les efforts ont contribué
à mener l'OSQ à un haut standard de qualité.

Décerné par:

La Fondation de l'Orchestre symphonique

Bourse:

1 000 $
 

James DePreist

James DePreist

Natif de Philadelphie, James DePreist a fait des études en composition avec Vincent Persichetti au Conservatoire de Philadelphie. Il a aussi obtenu une maîtrise de l'Université de Pennsylvanie. En 1964, il remporte le premier prix du Concours international de direction Dimitri Mitropoulos ; il devient ensuite l'assistant de Leonard Bernstein à l'Orchestre philharmonique de New York.

En 1976, il devient le 7e directeur musical de l'Orchestre symphonique de Québec. Sa force de caractère et son charme plaisent beaucoup au public de Québec. Sous la direction de James DePreist, l'OSQ joue des œuvres jamais présentées à Québec. Mentionnons notamment le Sacre du printemps et des symphonies de Mahler. En développant l'idée du marathon musical, il crée un événement qui montre l'orchestre sous un jour nouveau. Les sept années passées à diriger l'OSQ ont apporté de nombreuses réussites qui lient de façon exceptionnelle ce grand chef à l'orchestre et à son public.

Le prix était décerné sans mises en candidature
 


Le Prix Janine-Angers

Le prix Janine-Angers vient saluer la performance exceptionnelle d'une interprète ou d'un interprète dans un rôle de soutien. Créé en 1986, le prix fut rebaptisé en 1988 à la mémoire de la première récipiendaire du prix.

Décerné par:

La Fondation du théâtre du Trident

Bourse:

500 $
 
Étaient en nomination:

Guy-Daniel Tremblay pour son rôle de Trivelin dans La Double Inconstance

Jean-Sébastien Ouellette pour son rôle d'Olivier dans Boudin, révolte et camembert

Réjean Vallée pour son rôle de Bela dans L'Officier de la garde

   

Guy-Daniel Tremblay

Guy-Daniel Tremblay

Guy-Daniel Tremblay reçoit cette année le prix Janine-Angers pour son interprétation de Trivelin dans la pièce La Double Inconstance (Théâtre du Trident). Comédien aux multiples talents, on a pu entre autres le voir dans La Bible, Antigone et Le chant du Dire-Dire. C'est la seconde fois que Guy-Daniel Tremblay rafle le Prix Janine-Angers; sa performance de Créon dans Les noces d'Antigone avait été récompensée en 1995. Ce puissant acteur, dont la présence et la voix sont inégalables, est l'un des membres fondateurs du Théâtre du Sous-Marin Jaune.
 


Le Prix Jacques-Pelletier

Le prix Jacques-Pelletier est décerné à un ou une scénographe, dont l'environnement théâtral est jugé exceptionnel. Ce prix a été créé en 1981 à la mémoire d'un des pionniers de la scénographie au Québec.

Décerné par:

La Fondation du théâtre du Trident

Bourse:

500 $
 
Étaient en nomination:

Valérie Gagnon-Hamel pour les costumes de la pièce Noces de sang

Sonoyo Nishikawa pour la conception des éclairages d'Antigone

Louis-Marie Lavoie pour les éclairages de la pièce La Peste

 

Sonoyo Nishikawa

Sonoyo Nishikawa

Le prix Jacques-Pelletier est remis cette année à Sonoyo Nishikawa, pour les éclairages du spectacle Antigone (Théâtre du Trident). Originaire du Japon, Sonoyo Nishikawa a travaillé sur de nombreux spectacles de théâtre dont Les sept branches de la rivière Ota, Le songe d'une nuit d'été, Apasionada et Marie Stuart. Fidèle collaboratrice de Robert Lepage, elle a également participé à plusieurs opéras, concerts, spectacles de danse et émissions de télévision. Dotée d'une inventivité et d'un souci du détail sans pareil, Sonoyo Nishikawa occupe une place unique dans l'univers théâtral de Québec.
 


Le Prix Nicky-Roy

Le prix Nicky-Roy souligne un jeune talent particulièrement prometteur.
Ce prix, créé en 1981 à la mémoire d'une jeune comédienne décédée accidentellement, est remis à une comédienne ou un comédien qui pratique
son art depuis moins de trois ans.

Décerné par:

La Fondation du théâtre du Trident

Bourse:

500 $
 
Étaient en nomination:

Sylvio-Manuel Arriola pour son rôle de Gaspard dans Chroniques des jours entiers, des nuits entières

Serge Bonin pour son rôle de Hans dans La Dernière Lune

Frédéric Dubois pour son rôle d'Alexis Voinov dans Les Justes

 

Sylvio-Manuel Arriola

Sylvio-Manuel Arriola

La performance de Sylvio-Manuel Arriola dans la pièce Chroniques des jours entiers, des nuits entières (Théâtre des Fonds de Tiroirs) lui vaut cette année le prix Nicky-Roy. Ce jeune comédien, diplômé du Conservatoire d'art dramatique de Québec en 2001, a déjà performé dans plusieurs spectacles dont Zazie dans le métro, Tango et La Cantatrice chauve. Sylvio-Manuel Arriola a également participé à la dernière édition du Festival de théâtre de Limoges, en France, interprétant Kouliguine dans Les trois sœurs, présentée par le Théâtre du Trident. Doté d'une grande polyvalence et d'un talent indéniable, Sylvio-Manuel Arriola a certainement devant lui une épatante carrière.
 


Le Prix Bernard-Bonnier

Le prix Bernard-Bonnier a été créé en 1998 à la mémoire de ce talentueux compositeur, décédé en 1994. Cette récompense est remise à un musicien ou une musicienne pour un environnement sonore remarquable.

Décerné par:

La Fondation du théâtre du Trident

Bourse:

500 $
 
Étaient en nomination:

Christian Lapointe et Christophe Garenc pour la pièce Le Chien de Culann

Pierre Potvin pour Chroniques de la vérité occulte

Pascal Robitaille pour la pièce Chroniques des jours entiers, des nuits entières

 

Pierre Potvin

Pierre Potvin

Le prix Bernard-Bonnier est remis, cette année, au musicien Pierre Potvin pour l'environnement sonore de la production Chroniques de la vérité occulte (Théâtre Sortie de Secours). Auteur, compositeur, musicien et comédien, Pierre Potvin est l'un des membres actifs de l'équipe entourant le mystérieux Edgar Bori. Pour le théâtre, il a signé la musique de nombreux spectacles dont La Corriveau, Le point de non-retour, On ne badine pas avec l'amour et Le cirque de craie. Deux des œuvres personnelles de ce compositeur ont également été interprétées par l'Orchestre symphonique de Québec, sous la direction de Simon Stretfield. Polyvalent et inventif, Pierre Potvin est un compositeur dont la réputation n'est plus à faire.
 


Le Prix de la meilleure mise en scène

Le Prix de la meilleure mise en scène récompense le travail remarquable d'un metteur en scène, tant dans la conception générale d'un spectacle que dans la direction des acteurs. Mis sur pied en 1986, ce prix souligne la créativité et l'originalité de la mise en scène.

Décerné par:

La Fondation du théâtre du Trident

Bourse:

500 $
  
Étaient en nomination:

Marie-Ginette Guay pour sa mise en scène de la pièce Agonie

Patric Saucier pour sa mise en scène de la pièce Le Chien

Lorraine Côté
pour sa mise en scène de High Life

 

Lorraine Côté

Lorraine Côté

Le travail de mise en scène de Lorraine Côté, qui a signé le spectacle High Life (Théâtre de la Bordée) est salué cette année par le Prix de la meilleure mise en scène. Ayant déjà remporté le Masque de la meilleure production (régions) pour cette même œuvre, Lorraine Côté accumule les succès en tant que metteure en scène ; c'est d'ailleurs la deuxième fois qu'elle reçoit le Prix de la meilleure mise en scène. Elle a entre autres dirigé les productions Kvetch, Les femmes de bonne humeur et Le chemin des Passes Dangereuses. Metteure en scène, comédienne, auteure, professeure et marionnettiste, Lorraine Côté est une femme de théâtre incomparable.
 


Le Prix Paul-Hébert

Le prix Paul-Hébert récompense une comédienne ou un comédien qui a offert une interprétation remarquable dans un premier rôle. Remis chaque année depuis 1977, ce prix est un hommage à Paul Hébert, un homme de théâtre exceptionnel, cofondateur du Théâtre du Trident et pilier
du développement du théâtre à Québec.

Décerné par:

La Fondation du théâtre du Trident

Bourse:

500 $
 
Étaient en nomination:

Érika Gagnon pour son rôle de Flaminia dans La Double Inconstance

Jacques Leblanc pour son rôle de Donnie dans High Life

Rychard Thériault pour son rôle du père dans Le Chien

 

Jacques Leblanc

Jacques Leblanc

Le prix Paul-Hébert récompense cette année Jacques Leblanc, dont l'interprétation de Donnie dans High Life (Théâtre de la Bordée) a été jugée exceptionnelle. C'est la troisième fois que le prix Paul-Hébert est remis à Jacques Leblanc, qui œuvre sur les scènes de Québec depuis une vingtaine d'années. En plus d'être un comédien au talent inouï, Jacques Leblanc est également musicien, réalisateur, professeur et metteur en scène. Sa polyvalence, son intensité et sa puissance comique en font l'un des acteurs les plus appréciés par le public de Québec.