A   R   C  H  I  V  E  S      1  9  9  8

Introduction
Lauréats
Commentaires
Remerciements
Archives
Accueil
Portail du Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches
Les Lauréats - Édition 1998

LE PRIX VILLE DE QUÉBEC

Le Prix de la Ville de Québec vise à couronner le dynamisme, la qualité et l'originalité du travail d'un organisme œuvrant à Québec.
Décerné par: LA VILLE DE QUÉBEC
Bourse de : 5 000 $
SALON DU LIVRE Le Salon du livre de Québec

Le Salon du livre de Québec a comme mission première de promouvoir le livre et la lecture, notamment par la présentation annuelle d'un événement grand public. Le Salon du livre soutient également la lecture par le parrainage de prix littéraires et l'appui à des émissions littéraires. Le Salon du livre a aussi la préoccupation de permettre la rencontre entre les auteurs et auteures ainsi que les lecteurs et lectrices tout en présentant des conférences, débats, tables rondes et forums. En 1997, l'événement a élargi sa mission en fusionnant ses activités avec celles de la Foire internationale du livre en sciences humaines et sociales de Québec, ce qui a permis de développer et de présenter des activités privilégiant des essayistes et leurs livres, sur des sujets d'actualité.


LE PRIX DE L'INSTITUT CANADIEN DE QUÉBEC

Créé en 1979, le Prix de L'Institut Canadien de Québec est attribué annuellement à une personnalité qui, depuis au moins dix ans, œuvre de façon exceptionnelle dans le secteur des arts et des lettres, tant au niveau de la création que de la promotion culturelle dans la région de Québec.
Décerné par :
L'Institut Canadien de Québec
Bourse de : 1 000 $
B. LABADIE Bernard Labadie

Directeur artistique et musical des Violons du Roy, Bernard Labadie a d'abord étudié la flûte à bec et le chant avant de se consacrer à la direction chorale et orchestrale. I1 est reconnu au Canada et en Europe pour son travail avec les deux ensembles qu'il a fondés : les Violons du Roy (1984) et la Chapelle de Québec (1985). I1 a également été directeur du chœur de I'Orchestre symphonique de Québec de 1989 à 1995. Passionné d'art lyrique, Bernard Labadie a été nommé en juillet 1994 directeur artistique et musical de I'Opéra de Québec.


LE PRIX DES ABONNÉS DE LA BIBLIOTHÈQUE DE QUÉBEC

Créé en 1997 pour souligner le centenaire de la Bibliothèque de Québec, le Prix des abonnés de la Bibliothèque de Québec est décerné par vote populaire. Plus de 500 abonnés, répartis dans les 12 bibliothèques du réseau, ont voté pour leur livre préféré parmi une liste comprenant dix ouvrages correspondant aux critères suivants : livre publié pendant la dernière année par un écrivain résidant dans la région 03 depuis au moins 5 ans et ayant publié au moins une autre œuvre chez un éditeur professionnel; les dix livres retenus pour le vote populaire devaient figurer parmi les dix meilleurs vendeurs de quatre librairies de Québec.

 

Décerné par : L'INSTITUT CANADIEN DE QUÉBEC
Bourse de : 500 $
Y. Laframboise Yves Laframboise
 

Auteur du passionnant livre Villages pittoresques du Québec : guide de charmes et d'attraits, aux éditions de l'Homme. Cet ouvrage présente les plus beaux villages du Québec tels que choisis par l'auteur et photographe Yves Laframboise.


LE PRIX DU RAYONNEMENT INTERNATIONAL

Le Prix du rayonnement international honore un artiste qui s'est démarqué récemment sur le plan international.
Décerné par : LE CONSEIL DE LA CULTURE DE LA RÉGION DE QUÉBEC
Bourse de : 3 000 $ offerte par le ministère des Relations internationales
pBERNARDLABADIE.JPG (2923 octets) Bernard Labadie

Sous la direction du chef d'orchestre Bernard Labadie, les Violons du Roy ont réalisé un passage fulgurant cette année au Lincoln Center de New York. Leur interprétation a été qualifiée d'exceptionnelle et le New York Times a louangé l'intelligence stylistique de Bernard Labadie. Cette reconnaissance de haut prestige est venue consacrer sur la scène mondiale le talent de Bernard Labadie qui était déjà fortement apprécié en Europe. Ajoutons que les Violons du Roy connaissent un rayonnement international considérable grâce aussi à leurs disques enregistrés chez la réputée maison Dorian, avec laquelle d'ailleurs ils ont remporté l'Allegro Music Award décerné en 1997. Le disque Music of Bach's Sons s'est alors distingué comme étant la meilleure réalisation orchestrale et le meilleur enregistrement.


LE PRIX DU DÉVELOPPENT CULTUREL

Le Prix du développement culturel a pour objectif de rendre hommage à une personne dont l'initiative récente a eu un impact significatif sur le développement culturel.

 

Décerné par : CONSEIL DE LA CULTURE DE LA RÉGION DE QUÉBEC
Bourse de : 500 $
D. LEBRUN Denis LeBrun
Grâce à son directeur général, Denis LeBrun, le Salon du livre de Québec vient de franchir une nouvelle étape importante en ajoutant à son édition 1997 La foire internationale du livre en sciences humaines et sociales de Québec. Après avoir redonné au Salon du livre une crédibilité indéniable, Denis LeBrun accroît sensiblement le développement du livre en y associant un événement qui fait d'emblée sa marque par sa haute qualité et l'intérêt remarquable qu'il a suscité auprès des visiteurs, de la communauté scientifique, des professionnels du livre et de la presse. Ce mariage des deux événements apparaît comme une véritable réussite dès la première année. On compte près de 40 000 visiteurs, dont 7 000 qui ont assisté aux conférences et aux débats publics.


LE PRIX DE L'ÉVÉNEMENT DE L'ANNÉE

Par ce prix, doté d'une bourse de 5 000 $, la Commission entend honorer un artiste, un artisan ou un organisme culturel de la région dont les activités ont mis la région de la capitale en relief au cours de l'année écoulée.
Décerné par : LA COMMISSION DE LA CAPITALE NATIONALE DU QUÉBEC
Bourse de : 5 000 $
Festival d'été Festival d'été de Québec du Maurier

Le Festival d'été de Québec a vécu sa 30e édition en 1997. Onze jours de spectacles de midi à minuit. Créé en 1967 dans l'environnement d'une toute nouvelle fierté collective à l'endroit de notre culture, le Festival a su remplir sa mission en se développant et en se renouvelant au fil de ses 30 ans d'histoire. Promoteur et diffuseur de la chanson francophone depuis ses débuts, le Festival est devenu une référence internationale avec la création du Prix de la chanson francophone en 1989. Plus de 650 000 personnes assistent chaque année à cette manifestation.

Une programmation de qualité, étonnante et diversifiée, un site extraordinaire, une joie de vivre communicative, un climat de sécurité, une grande majorité de spectacles accessibles, joints à l'engouement du public, aux associations médias qui se sont multipliées, à son rayonnement ici et ailleurs, font de cette manifestation un véritable succès chaque été.


LE PRIX ARTS & AFFAIRES

Cette grande distinction, remise par  la Chambre de commerce et d'industrie du Québec métropolitain, vise à souligner l'appui particulièrement significatif d'une entreprise de la grande région de Québec à un organisme ou à un événement culturel. La remise de ce prix témoigne de la volonté de la Chambre de contribuer au développement de l'industrie culturelle de la Capitale et d'encourager ses membres à soutenir le travail des artistes d'ici.
Décerné par :  LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU QUÉBEC MÉTROPOLITAIN
LOGO Fédération Fédération des caisses populaires Desjardins de Québec
Pour la création d'un fonds pour l'OSQ et la commandite de spectacles sans oublier le soutien qu'elle apporte à l'ensemble du milieu culturel depuis plusieurs années.


LE PRIX RECONNAISSANCE VIDERE

Le prix Reconnaissance honore un ou une artiste qui s'est distingué-e pour l'excellence et l'originalité ainsi que la qualité exceptionnelle de ses œuvres récentes. Ce prix couronne l'ensemble de la carrière d'un ou d'une artiste.
Décerné par : VIDERE
Bourse de : 500 $
MARCEL JEAN Marcel Jean

Pour son exposition (peintures) présentée à la Galerie Madeleine Lacerte.

Marcel Jean œuvre depuis plus de quarante ans à travers les pratiques de la peinture, de la sculpture et du dessin. Il dit de son travail qu'il «se développe à partir d'une réflexion philosophique qui pense l'art essentiellement, hors des cadres stylistiques». Ni abstrait, ni représentatif au sens de l'histoire, il définit son travail en regard de son histoire propre, c'est-à-dire par le comment elle engage une action, un faire. Marcel Jean se consacre à l'enseignement depuis 1964.

Depuis 1966, il expose au Québec, au Canada et en Europe. Il a conçu et réalisé plusieurs projets d'intégration de l'art à l'architecture et ses œuvres font partie de nombreuses collections publiques et privées.


LE PRIX DISTINCTION VIDERE

Le prix de Distinction, qui est attribué à un ou une artiste dont la récente production mise en valeur sous forme d'exposition, d'événement ou d'intégration de l'art à l'architecture, s'est distingué-e dans la programmation en art visuel de l'année. 
Décerné par : VIDERE
Bourse de : 500 $
pnatalieroy.JPG (3599 octets) Natalie Roy

Pour son exposition Nuits d'anémone (des millions d'étoiles et l'épaisseur d'un cheveu) à la galerie de l'Oeil de Poisson.

NataIie Roy vit et travaille à Québec. Elle détient une maîtrise en arts plastiques de l'université d'Aix-Marseille I. Au cours des dernières années, elle a présenté plusieurs expositions au Québec et en France. Outre la réalisation d'un projet d'intégration de l'art à l'architecture dans la région de Québec, elle a également présenté cet automne une installation au Musée d'art contemporain de Montréal dans le cadre de l'événement De foudre et de passion.

Natalie Roy travaille à partir du sens matériel. Sa pratique tente de faire apparaître cette distance entre l'état originel des choses et leur espace poétique. Ainsi, ses projets rassemblent puis pervertissent des objets puisés dans la réalité de tous les jours comme par exemple les oreillers ou les vêtements qu'elle a utilisés dans certaines de ses récentes installations.

 

ET
pPAULBELIVEAU.jpg (4169 octets)
Paul Béliveau
 

Pour ses deux projets d'intégration de l'art à l'architecture, soit Les déplacements périphériques à l'Hôpital de l'Enfant-Jésus de Québec et Lux aeterna à l'édifice de la caserne Dalhousie à Québec.

Paul Béliveau travaille depuis plus de vingt ans à Québec. Après avoir exploré la gravure et le dessin, il se consacre entièrement à la peinture avec la production des séries Ronde de nuit et Fragments de nuit en 1986. Enfin, la série Les apparences présentée en 1992 fait la tournée pendant quatre ans dans différents centres d'exposition du Québec et de l'Ontario. Depuis 1984, il a en outre conçu et réalisé une quinzaine d'œuvres d'art intégrées à l'architecture, dont celle exposée dans le hall d'entrée du Conseil des arts et des lettres du Québec. Sa production actuelle est pluridisciplinaire et allie les techniques artistiques traditionnelles à des technologies de pointe. Les œuvres de Paul Béliveau font partie de nombreuses collections publiques et privées au Québec et à l'étranger.


LE PRIX DE SCÈNE
Le prix de scène décerné par la Fondation de l'Opéra de Québec est attribué à une chanteuse, un chanteur ou un ensemble pour l'excellence de son interprétation lors d'une production lyrique présentée dans la région lors de la dernière saison artistique.  
Décerné par : LA FONDATION DE L'OPÉRA DE QUÉBEC
Bourse de : 500 $
pguylavigne.JPG (4173 octets) Guy Lavigne
Directeur artistique et musical du Chœur de l'Université Laval.

L'église Saint-Roch se souvient encore de l'excellence de la réalisation de l'œuvre de Carl Orff, Carmina Burana, qui réunissait plus de deux cents artistes sur scène, dont 125 choristes du Chœur de l'Université Laval et trois jeunes chanteurs solistes de la région de Québec. La qualité musicale dans l'exécution de cette grande œuvre chorale et l'originalité de sa présentation ont permis à un large public de vivre une soirée riche et inoubliable.


LE PRIX HORS SCÈNE
Le prix hors scène est attribué à une personne dont le dévouement exemplaire et l'excellence du travail contribuent de façon exceptionnelle à la vitalité de l'art lyrique.
Décerné par:
LA FONDATION DE L'OPÉRA DE QUÉBEC
Bourse de : 500 $
C. GOSSELIN Claude Gosselin
Depuis près de quarante ans, ses efforts ont largement contribué au rayonnement de l'art lyrique à titre de directeur de l'Ensemble vocal Claude Gosselin et les chanteurs de Saint-Cœur-de Marie. Il a le mérite d'avoir gardé vivante la tradition du champ grégorien et d'avoir permis à un public très large d'en apprécier toute la richesse. Il a également donné à quantité de jeunes chanteurs de la région de Québec l'occasion de vivre leurs premières expériences en tant que soliste à travers le répertoire du chant sacré. Le prix hors scène est donc remis à un homme qui a mené une carrière de chanteur, de réalisateur radiophonique et de directeur d'ensemble vocal, Claude Gosselin.


LE PRIX DE LA FONDATION DE L'OSQ
Pour les éditions 1998, la Fondation de l'OSQ désire rendre hommage à deux personnalités qui ont contribué de façon exceptionnelle au développement et à l'enseignement de la musique classique dans la région de Québec.

Cette attribution souligne l'importance de la culture et des arts comme éléments moteurs de notre société. Elle suscite et renouvelle l'enthousiasme du public tout en donnant aux artistes et aux artisans une vision d'avenir.

Décerné par : LA FONDATION DE L'ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE QUÉBEC
Bourse de : 300 $
L. POIRIER Lucien Poirier
 

Ex-directeur de l'École de musique de l'Université Laval (décédé), enseignant et chercheur dans le domaine de la musicologie.

ET
W. GUILLEMETTE Wilfrand Guillemette
 

Ex-directeur du Conservatoire de musique de Québec (décédé), clarinettiste de renom, et fondateur du National Young Orchestra of Canada.


LE PRIX JANINE-ANGERS
Le Prix Janine-Angers, créé en 1986, récompense la performance exceptionnelle d'un comédien ou d'une comédienne dans un rôle de soutien. Le prix fut baptisé en 1988 à la mémoire de la première récipiendaire.  
Décerné par : FONDATION DU THÉÂTRE DU TRIDENT
Bourse de : 500 $
B. ALAIN Bertrand Alain
 

Pour la qualité de sa performance dans la pièce Un Timide au palais, du Théâtre du Trident.


LE PRIX JACQUES-PELLETIER
Le Prix Jacques-Pelletier a été établi en 1981 à la mémoire de ce pionnier de la scénographie au Québec. Il est décerné à un créateur ou une créatrice dont l'environnement théâtral aura été jugé remarquable.
Décerné par : FONDATION DU THÉÂTRE DU TRIDENT
Bourse de : 500 $
J. Hazel Jean Hazel
 

Pour la scénographie fascinante, complète et complexe de la production La Minute anacoustique, une coproduction du Théâtre Blanc de Québec, du Théâtre de Poche de Suisse et du Dépôt légal de Belgique.


LE PRIX NICKY-ROY

Le Prix Nicky-Roy, institué en 1981 à la mémoire d'une jeune comédienne à l'avenir prometteur décédée accidentellement, est remis à un comédien ou une comédienne qui pratique son art depuis moins de trois ans. Ce prix souligne un talent particulièrement prometteur.
Décerné par : FONDATION DU THÉÂTRE DU TRIDENT
Bourse de : 500 $
F. Martineau Francis Martineau
 

Comédien, pour sa solide interprétation dans Souvenirs de Brighton Beach, du Théâtre de la Bordée.


LE PRIX DES ABONNÉS
DU THÉÂTRE DU TRIDENT
Le Prix des abonnés du Trident, instauré en 1982, est décerné par vote populaire au comédien ou à la comédienne qui s'est, selon les abonnés, le (la) plus distingué(e) durant la saison. Ce prix n'est pas sous la juridiction du jury.
Décerné par : FONDATION DU THÉÂTRE DU TRIDENT
Bourse de : 500 $
D. Gagnon Denise Gagnon
Comédienne qui, par son talent exceptionnel, s'est valu le vote populaire du public.


LE PRIX DE LA MEILLEURE MISE EN SCÈNE
Le Prix de la meilleure mise en scène, créé en 1986, vise à souligner un travail remarquablement créatif et original, tant pour la conception que pour la direction des interprètes dans une production particulière.  
Décerné par : FONDATION DU THÉÂTRE DU TRIDENT
Bourse de : 500 $
G. Champagne Gill Champagne

Pour sa mise en scène originale de La Minute anacoustique, une coproduction du Théâtre Blanc de Québec, du Théâtre de Poche de Suisse et du Dépôt légal de Belgique.


LE PRIX PAUL-HÉBERT
Le Prix Paul-Hébert souligne la performance exceptionnelle d'un comédien ou d'une comédienne. Créé en 1977, ce prix est un hommage à Paul Hébert, cofondateur du Théâtre du Trident et comédien remarquable, dont la personnalité a très largement contribué à l'essor du théâtre à Québec.
Décerné par : FONDATION DU THÉÂTRE DU TRIDENT
Bourse de : 500 $
D. Gagnon Denise Gagnon
 

Comédienne, pour sa remarquable interprétation dans Moulins à paroles du Théâtre Niveau Parking.