Image d'entête

Les ministres Steven Guilbault et Jean-Yves Duclos à la rencontre de la communauté culturelle des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches

Écrit par 9 juin 2020

Québec, le 9 juin 2020Compte tenu des répercussions de la COVID-19 sur l’économie et les activités des secteurs culturels et artistiques des régions de la Capitale-Nationale et Chaudières-Appalaches, l’honorable Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien, et l’honorable Jean-Yves Duclos, Président du Conseil du trésor et député du comté de Québec, ont pris part aujourd’hui, à une rencontre qui réunissait près d’une centaine de membres du Conseil de la culture, afin d’échanger sur les défis et enjeux qui affectent le milieu des arts et de la culture, consolidant ainsi ses efforts d’information et d’accompagnement sur l’ensemble de son territoire.

Attendus, les ministres se sont montrés aussi disponibles qu’intéressés à entendre les représentants des différents secteurs, qu’ils soient artistes, travailleurs culturels ou encore des organismes. La discussion, articulée autour de la question de la relance, s’est ouverte sur la qualité des mesures de soutien et leur mise en place rapide; et cela, avant de faire état de demandes unanimes, quant au prolongement des aides financières déjà annoncées. Celles-ci assurent actuellement la survie des différentes structures et permettent de compenser, notamment, la perte de commanditaires et de partenaires financiers, eux aussi, en difficulté. 

Par cet état des lieux, les représentants du milieu ont pu expliquer la nécessité de ces aides et demander leur élargissement, afin d’en faire des mesures plus inclusives. Les membres ont tenu à démontrer toute la singularité et la diversité du secteur culturel, exposant que les différentes disciplines, les petites organisations et les diffuseurs indépendants, par exemple, cadrent difficilement dans les mesures de soutien définies. Ces derniers souhaitent que ces exemples servent d’appui pour la suite des réflexions stratégiques entourant la relance.

Finalement, la rencontre s’est conclue par un partage d’idées, pour une reprise graduelle. Au regard des intervenants du milieu, la relance culturelle ne devra pas s’articuler uniquement autour d’une transformation numérique, afin de respecter la nature des contenus mis de l’avant et la liberté de création des artistes. Les ministres ont assuré avoir entendu le souhait formulé par le milieu : une relance, avant tout, axée sur le soutien à l’artiste et à la création. 

À l’écoute des besoins du milieu, les ministres ont affirmé que la culture était une priorité pour le gouvernement du Canada. Ce dernier a d’ailleurs agit rapidement au début de la crise afin de stabiliser le secteur et venir en aide aux organismes culturels canadien en rendant disponible un Fonds d’urgence de 500 millions de dollars.

 

Citations 

« Les secteurs culturel et artistique sont durement touchés par les mesures de lutte contre la pandémie. Je suis heureux d’avoir pu échanger avec vous aujourd’hui pour mieux connaître la réalité que vous vivez sur le terrain. Vos idées et suggestions sont essentielles au développement et à la mise en place de mesures adaptées qui vous aideront à traverser ces moments difficiles. »

L’honorable Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien

 

« Le milieu des arts et de la culture de notre région est au coeur de notre identité et de notre économie. Il était donc important pour nous de soutenir nos artisans, créateurs et diffuseurs pendant cette crise. Nous sommes privilégiés de pouvoir compter sur cette grande richesse artistique et culturelle ici-même, à Québec. Nous avons eu beaucoup de plaisir à échanger avec eux sur leur réalité et sur les actions à mettre en place pour relancer leurs activités. »

 L’honorable Jean-Yves Duclos, Président du Conseil du trésor et député de Québec

 

« Les deux ministres ont démontré une grande écoute, et excellente connaissance de nos enjeux. L’affirmation de leur engagement à soutenir le milieu culturel à la fois au moment du déconfinement mais aussi de la relance est rassurant. Je me réjouis de les entendre réaffirmer leur volonté de ne pas nous laisser tomber. » 

Marc Gourdeau, Président du Conseil de la culture

 

Infolettre Parti pris

 

Lire la version intégrale du communiqué.