‹ Retour aux formations

LE FINANCEMENT ALTERNATIF POUR LES ORGANISMES CULTURELS

Formations générales

Mardis 7 et 14 mars de 13h30 à 16h , à distance

Si c'est indiqué COMPLET, inscrivez-vous sur notre liste d'attente ici. (Cliquez sur "Je m'informe" pour accéder au lien).

Outre le financement public, à quelles options de financement les organismes culturels ont-ils accès ? Qu’est-ce que le financement alternatif et quelles possibilités engendre-t-il ? Découvrez toutes les facettes du financement non gouvernemental grâce à cette formation de 5 heures basée sur la théorie, la discussion et les exercices pratiques.

Informations importantes

  • Clientèle visée : Administrateur.rice.s, bénévoles et salarié.e.s d'organismes culturels professionnels et de loisir culturel dans le cadre du Programme AGIR
  • Durée de la formation : 5 heures
  • Formule pédagogique : Formation théorique avec discussions, exercices et invités
  • Mode de diffusion : En ligne en mode synchrone
  • Prérequis : Aucun
  • Niveau de la formation : Base
  • Nombre de places disponibles : 15
  • Frais d'inscription : 35 $ (taxes incluses) / Valeur réelle : 210 $
  • Quand ?  Mardis, 7 et 14 mars de 13h30 à 16h

Où ?

FORMATION À DISTANCE

(à distance) CA QC

Description

Lorsque vient le temps de chercher des moyens de financement, les organismes culturels se tournent généralement vers les subventionnaires. Or, plusieurs ignorent que de nombreuses méthodes de financement alternatives existent et peuvent être payantes.

En explorant les différentes possibilités qui s’offrent à vous, vous serez en mesure de choisir les plus pertinentes pour la pérennité de votre organisation. Vous en apprendrez davantage sur les obligations communautaires et leur utilité, en plus de connaître toutes les notions de base nécessaires à la mise en œuvre d’une campagne de financement participatif.

Déroulement et contenu

Mise en contexte : le financement alternatif

  • Qu’est-ce que le financement alternatif ?
  • Dans quel contexte s’inscrit-il ?
  • Quels sont les différents véhicules qu’il regroupe et lesquels sont les plus pertinents pour les organismes culturels québécois ?

Les obligations communautaires

  • Qu’est-ce qu’une obligation communautaire et quand est-ce utile ?
  • Comment ça fonctionne ?
  • Quelles sont les étapes à suivre et les règles à respecter pour en émettre ?

Le financement participatif

  • Qu’est-ce que le financement participatif et dans quel contexte est-ce pertinent ?
  • Quels sont les éléments clés d’une campagne à succès ?
  • Quelles sont les plateformes disponibles pour ce genre de processus ?

But

Comprendre les bases du processus d’émission d’obligations communautaires et du financement participatif afin que les participant.e.s soient capables d’utiliser des véhicules de financement alternatif.

Objectifs pédagogiques

  • Fournir aux participant.e.s une base de connaissances en financement alternatif, notamment sur les obligations communautaires et le financement participatif
  • Introduire les participant.e.s aux outils essentiels à la réussite de ces processus de financement
     

Formatrice : Meggie Savard

En 2016, Meggie Savard a fondé Culturessor, une firme de service-conseil spécialisée en stratégies d’affaires pour le milieu culturel. Aux côtés de ses partenaires, elle accompagne des organismes dans la recherche de solutions durables à leurs enjeux de croissance, de rayonnement et de financement. Depuis, elle a accompagné plus de 70 organismes culturels à travers la réalisation de plus de 60 mandats. Elle œuvre également en développement culturel en concevant des politiques culturelles (villes et MRC).

Meggie est originaire du milieu muséal, où elle a œuvré pendant plus de 10 ans. Elle y a touché aux domaines de l’éducation, de la conservation, de la conception d’expositions et du développement d’affaires. Au fil du temps, elle a développé une très fine compréhension du milieu culturel, notamment des enjeux de développement, de financement, d’attraction et de fidélisation de la clientèle.

Invités

Loïc Lance, Directeur Général de la TRÉSCA
Jonathan Dussault, Directeur La Ruche Chaudière-Appalaches

***

Cette formation est rendue possible grâce à la participation financière de la Ville de Québec et du gouvernement du Québec

***

Informations: Anik Lachance, Adjointe à la formation