‹ Retour aux grands dossiers

Action culture Saint-Sauveur

Table de concertation sur l’accessibilité à la culture dans le quartier Saint-Sauveur

Suite au forum citoyen sur la question de l’accessibilité à la culture dans le quartier Saint-Sauveur qui s’est tenu le 18 octobre 2018 au Club social de Victoria et qui a réuni 77 participants et participantes, la Table de concertation Action culture Saint-Sauveur (AcSS) a été mise en place en mars 2019. Ses instances de gouvernance sont le Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur (CCCQSS), le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale et le Conseil de la culture des régions de Québec et Chaudière-Appalaches.

Contexte

Axés sur une approche de médiation culturelle, les projets et initiatives d’Action Culture Saint-Sauveur visent à rendre la culture accessible sur tout le territoire et à toutes les strates de la population du quartier Saint-Sauveur tout en privilégiant la concertation entre toutes les parties prenantes concernées. Participant pleinement au développement social par des actions de renforcement du tissu communautaire du quartier, AcSS fait aussi la promotion des valeurs de solidarité, d’ouverture, d’équité et d’innovation et d’inclusion sociale.

– En 2015, 35,3% des résidents du quartier âgés de 15 ans et plus déclarent un revenu brut inférieur à 20 000$
– En 2016, 26,1% des ménages du quartier consacrent 30% ou plus de leur revenu aux frais de logement.

Source: Ville de Québec

– Dans la Basse-Ville de Québec, le taux de décrochage scolaire est 3 fois plus élevé que dans l’ensemble de la Capitale-Nationale.
– En 2016, 20,7 % des résidents du quartier âgés de 15 ans et plus ne possèdent aucun certificat, diplôme ou grade, alors qu’ailleurs dans la ville de Québec ce pourcentage est de 13,9 %.
– Les élèves qui s’engagent activement dans des activités artistiques et culturelles ont cinq fois moins de chance de décrocher, réussissent mieux dans l’ensemble des matières au secondaire et ont un niveau d’aspiration scolaire plus élevé que les élèves qui ne participent pas à de telles activités.

Source: Ville de Québec

AcSS promeut l’accessibilité à la culture comme étant un marqueur important dans l’identité du quartier Saint-Sauveur en développant une offre culturelle diversifiée. Favoriser l’accès à la culture et agir sur les conditions de vie et de bien-être des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur sont des facteurs importants dans la réalisation des projets et des actions soutenues. AcSS prône une approche d’empowerment où l’individu est au-delà du simple spectateur et consommateur de la culture; il est producteur, diffuseur et développe son plein potentiel individuel en étant partie prenante de l’initiative, du projet artistique ou culturel. 

En plus de s’inscrire dans une perspective de démocratisation culturelle, AcSS met de l’avant des artistes professionnels.les de toute discipline et facilite les contacts entres divers organismes communautaires, des coopératives d’habitations, HLM, citoyens et citoyennes du quartier avec différents acteurs et actrices du milieu culturel.

Vision, mission et valeurs

L’accessibilité à la culture est un marqueur important dans l’identité du quartier Saint-Sauveur où l’offre culturelle diversifiée s’inscrit aussi bien dans l’espace physique que social, et rejoint l’ensemble des citoyens et citoyennes du territoire.

Contribuer au développement de l’accessibilité aux arts et à la culture pour les citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur en privilégiant une approche de concertation et d’inclusion sociale  en privilégiant les populations les plus vulnérables.

Dans un esprit d’ouverture et de collaboration, la table de concertation sur l’accessibilité à la culture dans le quartier Saint-Sauveur fait la promotion des valeurs suivantes:

– Solidarité : coopérer avec la communauté

– Équité : s’engager en faveur de la justice sociale

– Créativité : innover à travers différentes approches et projets

 

Principaux axes d’orientation d’Action culture Saint-Sauveur

La médiation culturelle

La médiation culturelle vise à mettre en relation un ou divers publics avec une offre artistique ou culturelle. Elle permet également de créer des liens et de mettre en relation différents organismes ou individus  avec des projets artistiques et culturels qui correspondent à des besoins, des réalités et des préoccupations plus spécifiques. Contribuant  au développement d’une identité distincte, d’une appartenance au lieu ou à la création de liens sociaux, la médiation culturelle vise également une certaine désacralisation de l’art, le rendant accessible à un public nouveau. Il peut s’agir d’art social, engagé, collectif ou tout autre forme de création artistique qui va à la rencontre des citoyens et citoyennes. Elle permet donc de les rejoindre là où ils se trouvent, de les impliquer dans l’acte de création et de leur permettre de vivre une expérience culturelle structurante et positive.

La médiation culturelle menée pars AcSS s’appuie sur le concept de la citoyenneté culturelle. «La citoyenneté culturelle c’est l’appropriation par les individus des moyens de création, de production, de diffusion et de consommation culturelles. Cela fait en sorte que l’individu n’est plus considéré comme un simple spectateur et consommateur. Il devient à la fois créateur et diffuseur de la culture». Définition du concept de la citoyenneté culturelle par Christian Poirier, professeur-chercheur de l’Institut national   de recherche scientifique (INRS)

La démocratisation de la culture

L’accès de tous à la culture ne devrait pas être contraint par des limitations physiques, cognitives, géographiques ou financières.

La démocratisation culturelle permet de favoriser, pour le plus grand nombre, l’accès aux arts, à la culture  et aux trésors du patrimoine en plus de stimuler et soutenir la création artistique et les projets culturels innovants. En mettant à la portée de tous et toutes une offre culturelle diversifiée AcSS vise notamment à développer l’art public, initier des interventions artistiques dans des lieux non-conventionnels, proposer des espaces de diffusion alternatifs et permettre la création de contacts et de liens entres des artistes professionnels et différents publics.

S’engager activement dans des activités artistiques ou culturelles permet  à des personnes rencontrant des problèmes de santé physique et mentale et souffrant d’isolement d’améliorer leur bien-être. En plus de favoriser les rapports sociaux, ce type d’implications peut également améliorer l’estime et la confiance en soi.

  • Favoriser le développement d’un sentiment d’appartenance à la collectivité, 
  • Permettre de tisser des liens et de lutter contre l’isolement en créant des occasions d’interaction sociale et de bon voisinage. 
  • Contribuer à améliorer la qualité de vie 

La concertation

La concertation est au cœur d’Action culture Saint-Sauveur. Ses différents sous-comités réunissent tant des artistes professionnels.les, des représentants et représentantes d’organismes communautaires, de développement et différents intervenants et intervenantes tant dans le domaine culturel que social. Ce faisant, les projets menés ou soutenus par AcSS sont à l’image du quartier, des ses citoyens et citoyennes et de sa singularité. En travaillant de concert avec différentes instances, AcSS s’assure également que ses projets, ses interventions de médiations et ses initiatives répondent à des besoins et des intérêts des différentes clientèles. De plus, en réunissant ainsi différents individus de milieux divers, il se crée un important réseau de contact, bonifiant à la fois l’offre et la demande. Suivant les besoins du milieu, AcSS réalise ou soutient des projets professionnels et de qualité. Les projets qui sont soumis sont évalués en comité de programmation et une attention particulière est portée sur l’originalité et les possibles liens qui existent entre les artistes et les clientèles visées. Depuis sa création en 2019, plus de trente projets de diverses disciplines (danse, arts visuels, musique, lettres) ont été soutenus ou initiés par Acss, et ont rejoint plusieurs public (personnes défavorisées ou à risque de l’être, jeunes, personnes vivant avec des troubles divers, personnes âgées, etc).